Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 25.07.2016 - abdel-samari - 1 min  - vu 177 fois

MUSIQUE Un jeune gardois triomphe aux Francofolies de Montréal

Originaire du Gard, le jeune Gabriel Joseph vient de remporter haut la main le concours des étoiles montantes des Francofolies de Montréal, dans la catégorie auteur, compositeur interprète (1er au vote des internautes, 1er prix du jury composé de professionnels). Cette victoire lui a permis d’exprimer son talent le 18 juin dernier devant les 8000 spectateurs des Francofolies qui lui ont réservé une véritable ovation.

Né le 19 février 1996 à Quillan dans l’Aude, Gabriel écrit ses premières chansons à 8 ans. En parallèle de sa scolarité (collège à Saint Gilles, lycée à Nîmes, université Paul Valéry, section théâtre à Montpellier), Gabriel se consacre à sa véritable vocation : l’écriture, la composition et l’interprétation de chansons en français. Après un passage à Paris, il s’envole pour le Canada, véritable dernier bastion de la chanson française.

Un style et une volonté

À 18 ans, repéré par Universal Music France, il est appelé pour incorporer un groupe vocal. Il finit par décliner l’offre car “si le but était seulement d’être interprète, je préfèrerais le théâtre au chant !” dit Gabriel.

Sa récente sélection pour les Francofolies de Montréal lui a donné raison. Son premier EP (« extended play », format musical entre le single et l’album), sortira en septembre prochain.

Des mélodies tantôt organiques et profondes, tantôt légères et sophistiquées, des sonorités acoustiques et un chant qui marient sensiblement une modernité folk à l’héritage suave des Crooners de l’époque… Gabriel Joseph, c’est une voix rauque qui chante des berceuses, inspiré par la classe originelle des années 70 comme celle d’Otis Redding qu’il admire. Il a 20 ans et ce n’est que le début du chemin de ce “crooner sensible”. A suivre…

Abdel Samari

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio