Economie
Publié il y a 11 jours - Mise à jour le 25.11.2022 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 2333 fois

EXPRESSO La Grand'Combe en pôle pour accueillir une grande piste européenne de karting

kart

Une piste de karting indoor d'envergure européenne pourrait voir le jour à La Grand'Combe sous l'impulsion de Wolf Racing France. (Photo Norman Jardin)

L'écurie Wolf Racing France est en pleine expansion. À l'étroit dans ses locaux basés dans la zone Sainte-Barbe de Saint-Martin-de-Valgalgues, elle pourrait envisager un déménagement pour investir le fameux parc région d'activités économiques (PRAE) Humphry-Davy. Une piste dédiée au karting y serait construite.

C'est un projet initié au mitan des années 2000 par l'ex-président du conseil régional, Georges Frêche. Voilà bientôt 10 ans que le parc régional d'activités économiques (PRAE) Humphry-Davy a vu le jour à La Grand'Combe à la faveur d'un investissement massif de plusieurs dizaines de millions d'euros. Pourtant, espérée par de nombreux élus du territoire, Patrick Malavieille, maire de La Grand'Combe, en tête, une dynamique d'installation d'entreprises sur site n'a jamais pu s'enclencher. 

À l'époque (novembre 2015), sous fond d'élections régionales en approche, ce PRAE avait d'ailleurs fait l'objet de toutes les railleries, dont celle du conseiller régional Christophe Rivenq qui, filmé au volant de sa voiture, avait dénoncé en se rendant sur site "le gaspillage de l'argent public" et déploré "l'absence" d'activité économique dans cet espace de 30 000 m² qui aurait dû lui être intégralement consacré.

kart
Une piste de karting indoor d'envergure européenne pourrait voir le jour à La Grand'Combe sous l'impulsion de Wolf Racing France. (Photo Norman Jardin)

Très mal desservi au moment de sa sortie de terre, le PRAE a accéléré la construction d'un pont long de 115 mètres, inauguré en 2020 et baptisé au nom de... Georges Frêche. Une fois cet obstacle contourné, de nouveaux se sont dressés. Au cours d'une réception en mairie de la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, au début de l'année, Patrick Malavieille s'est agacé de ces "problématiques liées à la pollution et au PPRI" brandies par l'État pour justifier la non-installation d'entreprises (relire ici). Un véritable casse-tête en passe de connaître son épilogue. 

Selon nos informations, l'écurie Wolf Racing France établie dans la zone Sainte-Barbe de Saint-Martin-de-Valgalgues pourrait quitter ses locaux pour migrer vers le PRAE. À la tête d'une entreprise en pleine expansion, Lionel Champelovier, qui a investi près de 2,5 millions d’euros pour s’octroyer un bâtiment de 3 000 m² en 2020, reconnait y être à l'étroit. "L'entreprise s'est fortement consolidée à tous les niveaux. L'accroissement du nombre de voitures montées et démontées sur place induit un recrutement de mécaniciens", indique par exemple celui qui a fait fortune dans l'immobilier et la finance.

Wolf racing
Avec sa fiable Wolf Thunder GB08, l'écurie Wolf Racing France jouit d'une belle réputation dans le milieu automobile. (photo Corentin Migoule)

Après le lancement de son propre championnat (Wolf Thunder France) et la détection régulière de jeunes pilotes talentueux via des sessions de recrutement sur la piste vitesse du Pôle mécanique, l'entrepreneur avait l'intention de construire "la première piste de kart indoor avec dénivelé du Gard". Mais celle-ci ne pourra finalement pas être érigée dans les locaux saint-martinois aujourd'hui entièrement consacrés aux ateliers de montage. Pour Lionel Champelovier, la piste d'un déménagement au coeur du PRAE est emballante. L'ancien pilote a besoin de place et il y en a. "Un gros projet arrive avec la construction d'une usine beaucoup plus grande", tease Lionel Champelovier, qui rêve d'y faire bâtir "une vraie piste de karting à l'échelle européenne, voire internationale"

Selon nos informations, le permis de construire pourrait être déposé au mois de mars 2023. Une réunion capitale doit permettre au porteur de projet en quête de subventions et ses partenaires d'exposer le dossier aux représentants de trois pôles (formation, production et innovation) de la région Occitanie le 20 décembre prochain. Car en plus de la création d’une école de pilotage de kart, l'usine Wolf Racing France nouvelle génération réfléchit à entreprendre une fabrication de moteurs plus vertueux. Le PRAE de La Grand'Combe enfin au service de l'innovation ?

Corentin Migoule

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais