Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 06.06.2024 - Thierry Allard - 1 min  - vu 129 fois

GARD RHODANIEN L’office des entreprises, plaque tournante du monde économique local

Ce jeudi, lors de la journée portes-ouvertes de l'Office des entreprises du Gard rhodanien

- Photo : Thierry Allard

Pour la deuxième année consécutive, l’Office des entreprises de l’Agglomération du Gard rhodanien organisait, en partenariat avec la CCI Gard, une journée portes-ouvertes ce jeudi. L’occasion de réunir une quinzaine de ses partenaires, mais aussi de mieux faire connaître ses activités.

Ainsi, on retrouvait ce jeudi matin les chambres consulaires, CCI et CMA, des financeurs, comme l’ADIE, France active ou Initiative Gard, mais aussi France Travail, le Campus des métiers et des qualifications, la Mission locale jeunes, des collectifs, comme Cyclium ou les Soliste’s, les professions libérales, avec l’OriffPL, et un nouveau sur le territoire, le Réseau Entreprendre. De quoi venir glaner de l’information, directement sur le territoire. « L’idée de l’Office des entreprises était d’arrêter d’envoyer les gens à Nîmes ou à Alès, mais faire venir nos partenaires dans des bureaux mutualisés », rappelle le responsable de l’Office des entreprises Michel Dominguez.

Le tout pour proposer « un guichet unique pour réceptionner les porteurs de projets en création ou en développement et les accompagner grâce à nos partenaires », poursuit-il. Des partenaires qui tiennent des permanences régulières, accessibles gratuitement. « La seule chose payante est notre espace de coworking », reprend Michel Dominguez. L’Office compte une douzaine de places de coworking, et trois bureaux éphémères qui peuvent servir de pépinières d’entreprises, « avec un suivi par nos partenaires sur deux ou trois ans », précise-t-il.

Et tout au long de l’année, l’Office des entreprises organise des animations, et en co-organise d’autres, notamment avec le Collectif la Soirée des investissements, qui s’est tenue en début de semaine à Saint-Gervais ou encore la Rentrée économique. « C’est un réseau de partenaires que nous essayons d’animer, nous ne faisons rien tout seuls », résume Michel Dominguez.

Thierry Allard

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio