Economie
Publié il y a 11 ans - Mise à jour le 25.10.2011 - abdel-samari - 1 min  - vu 96 fois

LE HAUT-DÉBIT EN CÉVENNES RENDU POSSIBLE GRÂCE AU DÉPLOIEMENT DE L'INTERNET HERTZIEN

Le projet de déploiement de l’internet hertzien porté par le Pays Cévennes est quasi terminé.

Deux opérateurs proposent ainsi dorénavant leurs offres d’abonnement.

76 villes et villages ruraux exactement y ont donc accès. Désormais, 90 % de la population du territoire couvert peut prétendre à l’internet haut débit hertzien.  D’ailleurs, 700 Cévenols ont déjà souscrit un abonnement.

« Dans les autres localités, soit le haut débit filaire était satisfaisant, soit le conseil municipal s’était prononcé contre, soit il n’y avait pas de demande de la part de la population » explique Moïse Senn, responsable du projet au Pays Cévennes.

Deux opérateurs exploitent ce nouveau réseau et proposent des offres ADSL à partir de 24,90 € : Escot-Meshnet, opérateur historique qui a assuré le co-financement du projet, et Nostre Païs.

Avec la technique hertzienne, l’accès à internet se fait sans fil, sans ligne téléphonique.  « Cette technologie hautement sécurisée présente un débit constant sur de longues distances, expose Moïse Senn. Vu les reliefs cévenols et l’espacement important entre les communes, c’était également la seule solution qui soit économiquement viable ».

Baptisée “Canopy Motorola 5,4 GHz”, la technologie permet de diffuser l’internet haut débit ou le téléphone via des antennes-relais sans danger pour la santé. Les foyers et entreprises souscrivant un abonnement n’ont alors qu’à installer une petite antenne réceptrice sur leur toit et connecter celle-ci à leur ordinateur.

Renseignements : ICI

Source : Mairie d'Alès

Abdel Samari

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais