Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 01.12.2016 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 240 fois

NÎMES Voitures cassées dans les parkings du centre-ville: 220 faits résolus

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

Les deux mineurs de 17 ans soupçonnés d'avoir dégradé et cassé de nombreuses voitures dans les parkings du centre-ville de Nîmes au mois de novembre sont à nouveau en garde à vue dans cette affaire. Ils avaient été mis en examen le 17 novembre dernier pour une quarantaine de vols à la roulotte dans des parkings de la ville... Ils avaient été interceptés, le 15 novembre dans la nuit, en flagrant délit de cambriolage d'une voiture au parking de la gare après que la police nîmoise ait monté un dispositif spécial... Les deux complices étaient devenus une priorité de la Sûreté Départementale de Nîmes car ils écumaient les parkings du centre-ville depuis une dizaine de jours en commettant à chaque fois des dizaines de dégradation et des vols dans les voitures garées en sous-sol.

Les deux garçons sont "accrochés" dorénavant sur 220 faits  sur 6 semaines, pour des dégradations et des cambriolages de véhicules dans les parkings nîmois, mais aussi dans les rues. Un mineur reconnait les délits, tandis que son complice n'avoue que partiellement. Les policiers ont placé hier les deux adolescents en garde à vue pour les interroger sur les autres faits survenus dans les parkings en novembre. Selon nos renseignements ils auraient avoué d'autres cambriolages survenus dans les rues de Nîmes. Le duo, deux cousins, passait ses nuits depuis le 3 octobre à roder dans les rues du centre-ville. Ils ont reconnu des vols dans les véhicules plus particulièrement autour du Boulevard Victor Hugo, du Jean-Jaurès, de la placette, du quartier Gambetta, mais aussi au Mont Duplan et la route d'Uzès.

Déjà mis en examen pour 44 infractions, ils seront déférés cet après-midi au Parquet des mineurs de Nîmes pour 176 autres faits!

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio