Faits Divers
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 22.06.2016 - thierry-allard - 1 min  - vu 119 fois

VILLENEUVE Le téléphone volé et le voleur présumé géolocalisés

Photo d'archives / Objectif Gard

Les nouvelles technologies bouleversent beaucoup de métiers.

Taxi, hôtelier, journaliste… nombreuses sont les professions pour qui le numérique a été synonyme de révolution. Pour les voleurs, même si le statut de voleur professionnel n’existe heureusement pas, c’est la même chose.

Prenez l’exemple de cet homme qui, hier à Villeneuve, a dérobé un iPhone 6. Pendant que la victime est au commissariat de police, les policiers géolocalisent l’appareil comme dans les films d’espionnage, ce qui n’aurait pas été possible avec un bon vieux Nokia 3310.

Les fonctionnaires de police se transportent alors de l’autre côté du Rhône, rue de la Petite-Vitesse à Avignon. Sur place, ils tombent sur un homme en train de bricoler sa voiture. Les apercevant, l’homme décide de quitter les lieux tranquillement.

Las, il sera contrôlé par les policiers, qui trouveront sur lui le téléphone dérobé à Villeneuve. Interpellé et placé en garde à vue, l’avignonnais de 32 ans expliquera qu’il avait trouvé le smartphone sur le pont de l’Europe et qu’il comptait le rendre.

Une version qui n’a pas convaincu, puisqu’il comparaîtra le 4 octobre prochain à Avignon.

Thierry Allard

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais