Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 21.06.2024 - Louis Valat - 2 min  - vu 518 fois

ROUSSON La commune sur la bonne route en décrochant le label "Ville prudente"

Le maire Ghislain Chassary et Ludovic Dumas, son conseiller délégué aux réseaux secs, humides et pluviaux.

- Photo Louis Valat

Attribué par l'association Prévention Routière, Rousson s'est vu décerner le label "Ville prudente". Cette distinction, similaire à celle de "Ville fleurie", récompense les initiatives de la municipalité en matière de sécurité routière.

C’est avec une fierté légitimement revendiquée que la commune de Rousson s'est vue décerner le label "Ville prudente" lors d’une cérémonie organisée dans le cadre du congrès des maires à Paris. Cette distinction nationale, conférée par l'association Prévention Routière, valorise les initiatives exemplaires des collectivités territoriales dans la lutte contre l'insécurité routière.

Les communes sont invitées à candidater au label Ville Prudente qui valorise la lutte pour la prévention des risques routiers. • Photo Louis Valat

Le dossier de candidature, minutieusement élaboré par la municipalité dirigée par Ghislain Chassary et ses équipes, a manifestement porté ses fruits. Une nouvelle fois, le label récompense les nombreux efforts déployés par la commune pour garantir la sécurité de ses habitants. Parmi les mesures mises en œuvre, évoquées lors des promesses de mandat pendant la campagne municipale de 2020, Ludovic Dumas souligne l’installation de réducteurs de vitesse, la pose de radars pédagogiques et la création de cheminements piétons sécurisés, ainsi que la sécurisation des abords des établissements scolaires.

Le maire, Ghislain Chassary, tient à préciser que les radars pédagogiques ont révélé l’absence de survitesse à Rousson, malgré une sensation contraire lorsqu’on se trouve à proximité des chemins communaux : "Le radar nous indique qu’aux heures normales, il n’y a pas de survitesse." Les innovations technologiques ne sont également pas en reste, avec l’installation de systèmes "E-Guard" qui enregistrent la vitesse des véhicules et avertissent les conducteurs en cas de dépassement par un clignotement des leds. "Nous sommes en pleine construction et évolution de la commune où nous sommes engagé sur les mobilités douces, en développant les premières pistes sur Rousson, l'évidence de cette candidature était là" affirme le maire Ghislain Chassary.

"Dans chaque aménagement d'espace public, la réflexion est menée sur les mobilités en général afin de tout mettre en œuvre pour que, dans la commune, ça roule cool, comme on disait dans ma génération. L'objectif est de créer les conditions pour que les automobilistes ne roulent pas trop vite."

Ghislain Chassary, maire de Rousson

Plusieurs zones limitées à 30 km/h ont été créées, notamment dans les sept hameaux de la commune, pour réduire les risques d’accidents. La signalisation au sol a également été améliorée, et des panneaux préventifs ont été installés en bordure des chaussées. La municipalité communique régulièrement des messages de prévention au sein du bulletin municipal, sur le site internet de la commune et via les panneaux municipaux. L'objectif, sensibiliser les citoyens et encourager un comportement responsable sur les routes. Pour l’instant, il s’agit d’un premier cœur, mais, à l’image du label "Ville fleurie", plusieurs cœurs pourront être ajoutés si les efforts se poursuivent. Une première piste partagée a été aménagée et, dans quelques jours, un marché sera lancé pour son extension jusqu’au terrain de football. L’objectif est de favoriser les modes de déplacement "doux".

Information complémentaire

Pour rappel, selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 3 267 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en 2022, contre 2 944 en 2021 (+11,0 %), et 3 244 en 2019 (+0,7 %), année de référence.

Louis Valat

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio