Publié il y a 15 jours - Mise à jour le 09.07.2024 - Stéphanie Marin - 3 min  - vu 476 fois

FAIT DU SOIR Destinées à un chantier sur l'A7, 30 000 tonnes de granulat transitent par le port d'Arles

30 000T de granulats seront acheminées depuis la région lyonnaise et le port d'Arles sur un délai de quatre mois. 

- S.Ma

En eau basse au premier semestre 2024 par rapport à 2023, l'activité du port fluvial d'Arles se ragaillardise grâce à une opération de grande ampleur actuellement menée sur le Rhône : l'acheminement de 30 000 tonnes de granulat entre Courzieu (69) et Sénas (13) pour les besoins d'un chantier lancé sur l'autoroute A7. 

Au premier semestre 2024, le port fluvial d'Arles enregistre une baisse d'activité de l'ordre de 16 %. "Un retrait par rapport à 2023 lié aux aléas économiques. La campagne céréalière à l'export sur la méditerranée n'a pas été bonne, le transport de produits dédiés à la métallurgie était en baisse, la ferraille était aussi en déclin...", explique Benoît Ponchon, directeur du port d'Arles. Inutile pour autant de sortir la bouée de sauvetage.

Les variations du niveau d'activité sont courantes, l'opération actuellement menée par le groupe Seli-Logifi, à laquelle le port participe "représente 8 % du trafic annuel". "Ce qui nous permet de rattraper notre retard et d'autres beaux dossiers dont un particulièrement sont à venir", souligne le directeur, soumis au respect de la confidentialité. 

Benoît Ponchon, directeur du Port d'Arles. • S.Ma

Pour en revenir à cette opération de grande ampleur lancée à la mi-juin, il s'agit du transport de granulat depuis la carrière BBCI du groupe Bonnefoy à Courzieu dans le département du Rhône, jusqu'à la plateforme de fabrication d'enrobé installée à Sénas pour les besoins d'un chantier de rénovation de la chaussée sur l'autoroute A7.

Depuis mi-juin, le port d'Arles réceptionne du granulat transporté par voie fluvial depuis la région lyonnaise. • S.Ma

"C'est un dossier spécifique de par le volume et les délais à respecter. Soit 30 000 tonnes - au minimum puisqu'une rallonge n'est pas exclue, NDLR - en trois mois, qui plus est pendant l'été, période généralement marquée par une pénurie de chauffeurs routiers et un trafic autoroutier très important", précise Benoît Ponchon. Le choix du transporteur Seli, accompagné par la société Michaud et la Coopérative de navigation de transports et services associés (CNTSA), s'est donc porté sur le fluvial. 

Un bateau = 70 camions

D'abord acheminé par des camions bennes de la carrière jusqu'au port de Lyon, soit une distance de 44 km, le granulat est ensuite chargé dans un bateau. Lequel peut contenir le chargement de 70 camions, soit 2 200 tonnes. Puis direction le port d'Arles, le long du Rhône, où le matériau est débarqué et chargé à nouveau dans des camions bennes, pour une livraison à une soixantaine de kilomètres, à Sénas. "Nous proposons également du stockage. Ce qui permet au transporteur de se donner un peu de souplesse en recevant des bateaux de manière régulière tout en étant capable d'organiser sa flotte de camions au gré des demandes du clients, des aléas du chantier etc."

Une quinzaine de voyages en bateau est nécessaire pour transporter les 30 000T de granulat. • S.Ma

Une quinzaine de voyages sur le Rhône est prévue d'ici la fin du mois d'octobre, ce qui représente 1 000 camions en moins sur l'axe routier Lyon-Avignon, "potentiellement multiplié par deux car généralement un camion qui descend chargé doit remonter ensuite, insiste Benoît Ponchon. Vous l'avez noté, il y a quand même du camion, mais sur de la courte distance." D'après les calculs de la Chambre de commerce et d'industrie du pays d'Arles, gestionnaire du port, "les émissions de C02 sont divisées par 1,4 et la consommation de gasoil par 1,8. Pour 30 000 tonnes ce sont 164 tonnes de CO2 non émises et 105 000 litres de gasoil économisés (source éco-calculateur VNF).

Le port fluvial d'Arles

1983, l'année de sa création.

1991, le port peut accueillir des bateaux fluvio-maritimes de 3000 tonnes.

12, le nombre de salariés.

400 000, en tonnes le flux de marchandises par an. 

Le port fluvial d'Arles est un service industriel et commercial de la CCI d'Arles, sous la tutelle de la Compagnie nationale du Rhône. 

peut accueillir des bateaux fluvio-maritimes de 3000 tonnes.

12, le nombre de salariés.

400 000, en tonnes le flux de marchandises par an. 

Le port fluvial d'Arles est un service industriel et commercial de la CCI d'Arles, sous la tutelle de la Compagnie nationale du Rhône. 

Stéphanie Marin

Arles

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio