Bagnols-Uzès
Publié il y a 13 jours - Mise à jour le 20.01.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 516 fois

UZÈS Faustine en résidence à l’Ombrière pour faire vivre son Brasier sur scène

La chanteuse nîmoise Faustine est en résidence à l'Ombrière, à Uzès, en amont de la sortie de son album "Brasier"

- Photo : Thierry Allard

La chanteuse Nîmoise Faustine Pont sera en résidence dès ce lundi à l’Ombrière, à Uzès, à un mois de la sortie de son premier album, « Brasier ».

Une résidence, la première de ce type à l’Ombrière, qui s’annonce « intensive », selon le mot choisi par l’intéressée. Car il s’agit tout simplement d’adapter pour la scène, avec Faustine et ses deux musiciens, les morceaux de l’album. « Sur l’album il y a un côté studio, il faut les adapter en étant trois sur scène », note la chanteuse, qui va donc travailler cet aspect sur la scène de l’Ombrière entre lundi et jeudi, date du concert gratuit de sortie de résidence.

Pour l’épauler dans ce travail, Faustine peut compter sur Stéphan Bertholio, du groupe Dionysos, et sur la danseuse et chorégraphe Bénédicte Le Lay, car la Nîmoise compte également « créer des moments de danse, décalés de la musique, des bulles. » Ce faisant, elle veut offrir plus qu’un concert, et servir au mieux les compositions de son premier album studio, conçu avant, pendant et après le confinement, et enregistré au Mirador Sound Studio, à Corconne. Faustine a choisi « Brasier » comme titre, car « dans le vocabulaire autour des éléments que j’avais développé dans l’album, un sortait du lot : le feu. Et c’est aussi l’incandescence des émotions ressenties avec le public », affirme-t-elle.

Un album composé au clavier, puis à la guitare, réalisé par Emmanuel Da Silva. « Il est arrivé comme un metteur en scène, pour trouver un fil rouge entre les titres, une couleur aux sons », explique Faustine qui, sur cet album, a voulu mêler claviers électroniques et chanson française. « Trouver un équilibre entre la chanson française, avec des cordes, du violoncelle, et de la modernité avec certaines sonorités plus electro, plus rock », développe-t-elle.

Désormais, il va falloir le faire vivre sur scène. Ça commence dès ce jeudi 26 à 20h30 avec un concert gratuit de sortie de résidence à l’Ombrière, avant deux dates en mars : le 11 à la Moba, à Bagnols, et le 24 au Prolé, à Nîmes. Et Faustine, qui se sent comme un poisson dans l’eau à Uzès, travaille avec l’Ombrière sur de nouveaux projets.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais