Publié il y a 22 jours - Mise à jour le 31.05.2024 - Camille Graizzaro - 2 min  - vu 1382 fois

GARD Vocation sushi avec Ikigai

Kevin Genegille, chef et créateur de l'Ikigai Foodtruck

- C. Graizzaro

Un nouveau foodtruck a commencé sa tournée dans le Gard. Dénommé Ikigai, il a pour spécialité les sushis, et propose aussi d’autres spécialités de la gastronomie japonaise : ramens, karaage, gyozas…

Connaissez-vous l’Ikigai ? Il s’agit d’un concept philosophique japonais qui veut que chacun puisse trouver sa joie de vivre, sa raison d’être. Et Kevin Genegille, restaurateur, l’a trouvée sous la forme d’un foodtruck. Sa spécialité ? La cuisine japonaise. C’est donc tout naturellement qu’il nomme ainsi son restaurant sur roues. « J’ai trouvé mon truc. Avant, quand je travaillais dans la restauration classique, même si je travaillais bien je n’avais aucun retour de mes patrons. Ici, je suis tout seul, et je peux m’attribuer le mérite de mon travail. »

Kevin n’en est pas à son premier essai : diplômé de l’école hotellière d’Avignon, il fait son apprentissage avec Olivier Combe, et a travaillé par la suite dans un restaurant de sushis. Mais c’est sa première fois dans un food truck. « J’ai mis tout ce que j’avais dans ce projet. J’étais tout seul, j’ai rencontré des difficultés notamment auprès des banques… Mais ma compagne, la Chambre des métiers m’ont bien soutenu, et c’est grâce à leur soutien que j’en suis là aujourd’hui ! Je suis fier du chemin que j’ai parcouru ».

Difficile de faire un choix quand on découvre la carte de l'Ikigai food truck • C. Graizzaro

Quelque chose de différent

Avec son projet, Kevin Genegille voulait proposer quelque chose de différent. « Il y a beaucoup de restaurants de sushis, qui proposent tous la même chose. J’adore la culture et la cuisine japonaise, je voulais me démarquer en apportant ma petite touche personnelle ». Alors en plus des sushis, il propose aussi des plats chauds : ramens, gyozas (raviolis) au poulet ou végétariens, karaage (poulet frit), ebi fry (crevette en tempura) … Le tout avec des produits « les plus frais possible ». « Je préfère commander peu de quantité de matière première à la fois, et avoir une petite carte. Quand la carte est trop grande, il y a forcément des pertes, ou des produits que l’on peut conserver longtemps… Moi ce n’est pas ce que je cherche. Je préfère la qualité à la quantité ».

Et le tout à un prix assez raisonnable si on compare à d’autres enseignes spécialisées : comptez en moyenne 10 à 15 euros par personne. « Il est vrai que les restaurants de sushis sont de plus en plus chers... Alors j’essaie de toucher une autre clientèle sans sacrifier sur la qualité. En tout cas, moi je m’y retrouve ».

Une bonne première semaine d'ouverture

Après une première semaine d’ouverture, le bilan est positif : « On était très attendus sur les réseaux sociaux, et les gens étaient au rendez-vous. Ça a bien pris, je suis content ! À voir si ça continue comme ça. » Prochaine étape, aller au Japon pour y découvrir « le vrai sushi, qui n’a rien à voir avec ce qu’on fait ici ». Et comme l’ambition de Kevin est grande, il voit encore plus loin, et envisage déjà l’évolution de son projet.

Habitant de Jonquières-Saint-Vincent, Kevin parcourt du lundi soir au samedi soir le département pour se rapprocher au maximum des publics qui n’ont pas forcément accès à des sushis : Bellegarde, Nîmes, Manduel, Redessan, Beaucaire, Sernhac, Poulx, et même Montfrin et Remoulins en période estivale.

L’itinéraire du foodtruck Ikigai et son menu sont à retrouver sur son site internet : https://ikigai-foodtruck.fr/

Camille Graizzaro

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio