Publié il y a 26 jours - Mise à jour le 25.06.2024 - Stéphanie Marin - 2 min  - vu 681 fois

TERRE D'ARGENCE Îlot Aillaud : pourquoi les élus RN se sont-ils abstenus ?

Les élus de Beaucaire Terre d'Argence étaient réunis pour un conseil communautaire hier, lundi 24 juin. 

- S.Ma

Le conseil communautaire de Beaucaire Terre d'Argence s'est réuni hier à Beaucaire. Une dernière séance pour Julien Sanchez (RN), fraîchement élu eurodéputé. Le premier édile beaucairois présentera sa démission le 15 juillet prochain, la veille de la première session plénière constitutive du nouveau Parlement européen.

Pas de pot de départ. Mais tout de même quelques mots échangés pour marquer le coup. Juan Martinez, président de la CCBTA, renouvelant ses félicitations à Julien Sanchez pour son nouveau poste de député européen, ce dernier remerciant les services "pour le travail effectué" notamment dans les domaines de l'habitat, du patrimoine etc. Dès le 15 juillet, celui qui porte encore l'écharpe tricolore - il la remettra à Nelson Chaudon à l'issue d'un conseil exceptionnel - démissionnera de ses fonctions de vice-président avant de rejoindre Bruxelles où aura lieu la première session plénière de la nouvelle législature. 

Les élus de Beaucaire Terre d'Argence étaient réunis pour un conseil communautaire hier, lundi 24 juin.  • S.Ma

Le futur nouveau maire de Beaucaire est bien sûr pressenti pour occuper le fauteuil de vice-président à la CCBTA, la place est chaude. Et parmi les dossiers à suivre, celui de l'Îlot Aillaud. Sans dire qu'il est plus ou moins important que les autres, la délibération concernant l'approbation du mandat pour la rénovation de l'ensemble d'immeuble abandonné depuis une trentaine d'années a toutefois relancé les débats. L'abstention des élus RN a suscité quelques curiosités. Gilles Dumas, vice-président et maire de Fourques d'abord. "J'aime bien savoir pourquoi quand il y a abstention", a-t-il lancé. Repris par Pascale Noailles-Duplissy, plus offensive : "Oui, on voudrait savoir, puisque ça concerne Beaucaire."

L'Îlot Aillaud, un lieu chargé d'Histoire(s) à travers les siècles, devrait renaître en 2027. • C. Graizzaro

À Julien Sanchez de répondre : "La Ville n'a pas été consultée sur ce projet." Argument entendu par certains, réfuté par d'autres. Pour rappel, l’îlot Aillaud, situé au pied du château de Beaucaire, appartient à la CCBTA depuis 2009. Ces bâtiments sont au coeur d'un projet de réhabilitation estimé à plus de 7 millions d'euros et inscrit à l’opération programmée de l’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain. La première phase des travaux consiste à sécuriser les constructions existantes, un vaste programme dont le coût s'élève à un peu plus de 620 000 € TTC. Puis il faudra aménager les lieux, les perspectives de réflexion sont tournées autour du tourisme et d’un pôle économique.

>> À LIRE : BEAUCAIRE. Quels projets pour le chantier de l'Ilôt Aillaud ?

Selon Julien Sanchez, la réflexion menée ne répondrait pas aux attentes des Beaucairois, ces derniers ont tout de même eu l'occasion de s'exprimer lors de la consultation citoyenne lancée entre le 25 juillet et le 30 septembre 2022. Lui, propose par exemple le déménagement du conservatoire municipal. Et ne désespère pas d'être entendu. "C'est un projet à 3 ans minimum, d'ici là on nous écoutera peut-être." Et de conclure : "Cette abstention est plutôt bienveillante ! D'ailleurs nous ne sommes pas contre ce projet, nous avons voté l'avenant au marché pour les travaux de mise en sécurité.

Stéphanie Marin

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio