Camargue
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 05.10.2023 - Yannick Pons - 3 min  - vu 834 fois

FAIT DU SOIR Syndicat mixte de la Camargue gardoise : 30 ans, des inquiétudes et des projets

Yannick Pons

Le 30 septembre, les trente ans du Syndicat mixte de la Camargue gardoise était célébrés en grande pompe sur le site somptueux du Scamandre, à Vauvert. Un bout du monde, un écrin sublime qui abrite les enjeux futurs de la Camargue.

Françoise Laurent-Perrigot et Robert Crauste ont fait un lâcher de colombes devant le regard bienveillant de Pierre Jaumain, directeur dy Syndicat de la Camargue mixte gardoise • Yannick Pons

Le 30 septembre, l’anniversaire du Syndicat mixte de la Camargue gardoise était fêté en grande pompe au Scamandre, site emblématique de la Camargue gardoise. À quelques battements d’ailes du pont des Tourradons, à Gallician, sur la commune de Vauvert, Serge Colombaud, responsable de l’animation au centre du Scamandre depuis 30 ans, un enfant de la Laune, ouvrait aux amoureux de la nature une journée festive dans l'écrin du centre de découverte du Scamandre, cœur battant du Syndicat mixte de la Camargue gardoise.

Les goûts et les couleurs

Cet anniversaire a été célébré avec un ensemble d'événements planifiés sur plusieurs journées. Après une semaine dédiée aux visites des sites remarquables de Camargue, les visiteurs ont eu le privilège de découvrir ou redécouvrir ce qui fait le goût et les saveurs de notre terroir. Un marché de producteurs locaux (fruits de mer, taureaux AOP, rouille du Grau-du-Roi, anguilles fumées, vin des Costières… ) a animé la 5e édition de la manifestation Les goûts et les couleurs du Scamandre. Le mariage de la gastronomie, de la nature et de la culture dans cette réserve naturelle régionale.

Pour la partie culturelle, le journaliste Claude Sérillon a signé en matinée ses derniers ouvrages parus aux éditions nîmoises Atelier Baie. Ensuite, le repas a été accompagné d'une atmosphère musicale animée par Agou et son trio Jazz guinguette. La journée a été conclue par une course camarguaise dans le bouvaù récemment rénové et mis aux normes de la Fédération française de course camargaise (FFCC) pour ce type de prestation, avec la participation de la manade Raynaud et d’un groupe de raseteurs stagiaires.

Âge mûr

La présence d’élus du territoire a été vécue comme un soutien très fort envers cette Camargue dont l’équilibre reste fragile aujourd’hui. Maire du grau-du-Roi, Robert Crauste a enfilé son tablier de président du Syndicat mixte de la Camargue gardoise et a demandé à l’assistance d’applaudir chaleureusement tous ceux qui ont œuvré pour la Camargue et pour le syndicat pendant 30 ans. « Mesurons ensemble toute l’imagination, l’énergie et l’opiniâtreté dont il a fallu faire preuve pour partir de rien et construire tout cela … mais également la Maison du Grand site de France à Aigues-Mortes et tout ce qui ne se voit pas mais qui porte la marque d’une volonté appuyée sur des valeurs fortes et l’envie de les partager avec le plus grand nombre », a-t-il lancé dans une envolée lyrique, particulièrement émouvante. Ce qui se joue en Camargue, c'est l'équilibre fragile entre l'Homme et la nature. Afin que le signe soit fort, la présidente du Département, Françoise Laurent-Perrigot, et Robert Crauste ont procédé de concert à un lâcher de colombes

Urgence Camargue

Selon le maire du Grau-du-Roi, les préoccupations qui ont abouti à la création du Syndicat n’ont jamais cessé de résonner comme une urgence. Urgence à l'endroit de la préservation et le développement de la biodiversité, l’éducation aux enjeux environnementaux, la gestion concertée de l’eau ou la valorisation de la culture et des traditions. « Mais aujourd’hui, la sonnerie résonne de plus en plus fort et nous sommes tous sur le pont ! Bien entendu pour répondre aux enjeux climatiques, à la disparition inquiétante de trop d’espèces mais également pour inventer et soutenir une agroécologie nourricière et respectueuse des milieux vivants », martèle le maire du Grau-du-Roi.

Lequel n'a pas manqué d'associer les différents partenaires et de remercier l’engagement et la fidélité du Département du Gard, des communes adhérentes, de la Région Occitanie, des services de l’État, de l’Agence de l’Eau, du Conservatoire du littoral ainsi que de l’Europe au travers du PETR. Françoise Laurent-Perrigot a soutenu le dessein dans un hommage appuyé. Entre rénovation profonde des bâtiments, réaménagement des espaces et restauration des circulations, Robert Crauste souhaite faire émerger ce qu’il appelle le "Nouveau Scamandre".

LE SYNDICAT MIXTE DE LA CAMARGUE GARDOISE

L’établissement créé en 1993 à l’initiative du Département et des huit communes (Aigues-Mortes, Aimargues, Beauvoisin, Le Cailar, Le Grau-du-Roi, Saint-Gilles, Saint-Laurent-d’Aigouze, Vauvert) du sud du Gard a pour objectifs : La préservation d’espaces cœurs de biodiversité, la gestion, avec les usagers, de l’eau et des zones humides, la valorisation des activités économiques traditionnelles, culturelles et nouvelles (éco-tourisme), le partage de l’esprit des lieux, identité des paysages de la Camargue gardoise, l’information et l’éducation de tous les publics à ces domaines, avec deux centres d’accueil et un territoire d’apprentissage.

Yannick Pons

Camargue

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio