Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 11.07.2023 - Yannick Pons - 2 min  - vu 450 fois

VAUVERT Jean Denat propose une refonte complète de l'action sociale

La salle était bondée lors de l'assemblée générale ordinaire du centre social RIVES de Vauvert

- Yannick Pons

En supprimant les aides de la mairie, Jean Denat devrait mettre un terme aux activités du centre social RIVES. Le maire souhaite une refonte de l’action sociale à Vauvert afin de servir un plus grand nombre de citoyens.

Jean Denat souhaite la refonte de l’action sociale à Vauvert afin de toucher un plus grand nombre de citoyens. En coupant les subventions et autres aides de la mairie, il devrait mettre un terme aux activités du centre social RIVES de Vauvert, qu’il a lui-même fondé il y a 23 ans. Ainsi, ce mardi 11 juillet à 18h, le maire lance les États généraux de la cohésion sociale dans la salle Émile Guigou. Tous les habitants sont invités.

Optimiser l'action sociale

Lors de l’assemblée générale ordinaire du centre social RIVES de Vauvert ce 30 juin, le directeur Éric Krzywda et ses administrateurs annonçaient, avec émotion et amertume, la fin prochaine de l’association suite à la décision de Jean Denat de couper les subventions. Depuis plusieurs années, l’édile reproche à l’équipe de RIVES de se restreindre à des activités d'animation en oubliant le volet social et en ne touchant pas assez d’administrés. À la surprise générale, Jean Denat était présent à cette réunion. Visiblement très ému, il a expliqué sa décision à l’assemblée. « Je comprends votre amertume. Mais on n’est pas des casseurs, on veut optimiser l’action sociale à Vauvert. Il faut que les habitants participent davantage à la vie sociale », a lancé Jean Denat devant une salle comble. Ainsi, la mairie a commencé à recevoir en entretien les salariés de l’association afin de préparer l’avenir. Jean Denat veut mettre en avant les projets sociaux et fait appel aux bénévoles.

Coup fatal

L’association RIVES a été informée par un courrier de la mairie au mois de mars, de sa décision de mettre un terme à toute subvention et aide notamment pour ce qui concerne les locaux et leur restitution est demandée pour le 1er octobre 2023. La participation de la mairie représente environ 20% du budget de l’association. « Je n’ai jamais imaginé vivre ce moment là parce qu'en 2000, j’ai été le président fondateur de ce centre social. Je n’ai cessé d’œuvrer pour que les moyens du Conseil départemental soient orientés vers RIVES pendant 15 ans », lance le maire. Ainsi, avec la suppression des 100 000 euros de subvention et 50 000 euros estimés de services mis à disposition, notamment de locaux, Jean Denat donne un coup fatal au centre social qui devrait rapidement se trouver en cessation d’activité.

Refonte de l’action sociale

Le maire de Vauvert défend la poursuite des activités sportives et assure que le festival de théâtre aura lieu l’année prochaine. Il souhaite que la structure de RIVES reste en place, puisqu’elle est le socle administratif de Radio Système, la voix des habitants de Vauvert portée par Dominique Peyre. Un projet optimisé et plus social est en route, qui touche toute la population. Jean Denat donne ainsi rendez-vous à tous les habitants et bénévoles aujourd'hui lors des États généraux de la cohésion sociale. Un nouveau départ vers l’inclusion de tous.

Yannick Pons

Camargue

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio