Article réservé aux abonnés
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.06.2024 - Sabrina Ranvier - 6 min  - vu 759 fois

FAIT DU JOUR Cédric Martin, artisan du foot amateur

Il y a 130 élèves inscrits à l'école de foot de l'US Monoblet. 

- Sabrina Ranvier

Monoblet est bien loin de l’Allemagne où se joue l’Euro de football du 14 juin au 14 juillet. Pourtant, ce village cévenol de 867 habitants compte 240 licenciés dans son club de foot. C’est même un des rares clubs gardois qui possède trois équipes féminines. Son vice-président, Cédric Martin, consacre une cinquantaine d’heures par semaine à son métier d’électricien. Entraînements, tournois… Il coache aussi trois catégories de joueurs et joue lui-même en vétéran. « Pour lui l'US Monoblet, ce n'est pas un club de foot, c'est une famille », souligne Teddy Gras, joueur de l'équipe senior.

Le grand-père et le grand-oncle de Cédric Martin ont fondé le club il y a environ 55 ans.  • Sabrina Ranvier

À l’attaque ! 16h30, le portail de l’école de Monoblet s’ouvre. Un petit blond vêtu du maillot rayé d’Antoine Griezmann à l’Atletico de Madrid, court et se jette sur un mûrier. Trois autres garçons de 8-9 ans, le rejoignent aussitôt. Leurs bouches sont vite barbouillées de pourpre. Un grand brun élancé observe la scène, amusé : « C’est un goûter improvisé. » Cédric Martin est électricien. Il installe, répare, met à jour les systèmes électriques, les climatisations dans un rayon de 50 km à la ronde. Il travaille une cinquantaine d’heures par semaine. Mais, tous les mardis, il décale son réveil pour attaquer sa journée à 6h. C’est impératif. Il doit terminer ses chantiers pour être à l’école à 16h30. Il vient y récupérer son équipe. Responsable de l’école de football de l’US Monoblet, il entraîne les U8, les moins de 8 ans. Il enchaîne ensuite jusqu’à 19h30 avec les U9, les moins de 9 ans où pratique son fils cadet. Le vendredi soir, avant de jouer en vétéran contre les équipes du coin, il s’occupe des U14-U15 où évolue son fils aîné. Mais, eux, pas besoin d’aller les chercher, ces adolescents rentrent en bus du collège de Saint-Hippolyte-du-Fort.

Minibus de la mairie

Mûres a …

Il vous reste 80% de l'article à lire.

Pour continuer à découvrir l'actualité d'Objectif Gard, abonnez-vous !

Votre abonnement papier et numérique
à partir de 69€ pour 1 an :

  • Votre magazine en version papier et numérique chaque quinzaine dans votre boite aux lettres et en ligne
  • Un accès illimité aux articles exclusifs sur objectifgard.com
Sabrina Ranvier

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio