Publié il y a 27 jours - Mise à jour le 25.05.2024 - Anthony Maurin - 4 min  - vu 2420 fois

GARD Un lycée agricole a enfin son nouvel internat !

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)

Le nouvel internat du lycée agricole de Meynes (Photo Anthony Maurin)

Après deux ans de labeur, le premier internat de France réalisé avec une ossature bois et isolation paille a été inauguré et c’est dans le Gard, à Meynes, que ça se passe.  

C’est un bâtiment à énergie positive, participatif et construit entièrement avec des entreprises locales et françaises, un projet d'envergure à destination des futures générations et respectueuses de la nature.

Fruit d’une longue réflexion commune et d’une phase de 18 mois de travaux, il est le reflet de l’implication des acteurs de l’établissement, mais aussi d’une réflexion sur la construction neuve et un chantier à l’aune des enjeux climatiques d’aujourd’hui et de notre pouvoir de formation et de résonnance auprès des nouvelles générations. Construire un nouveau bâtiment dans un établissement agricole du secondaire relève de ces dimensions.

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Le nouvel internat du lycée agricole de Meynes (Photo Anthony Maurin)

« Que voulons-nous montrer à ces jeunes qui fréquentent au quotidien ces lieux ? Comment leur insuffler les valeurs d’investissement, d’implication, de respect, non seulement des lieux, mais aussi de la planète qu’ils habitent ? Avec cette nouvelle construction, élaborée collectivement écologique, éco-construite et en privilégiant les entreprises locales, nous avons tenté de réussir ce pari et d’impliquer tous les acteurs autour du lycée », explique Arthur Florin, chef de l’établissement.

Pour Jean Louis Portal, président du conseil d’administration : « Le projet d’internat a marqué une nouvelle étape pour l’avenir de notre établissement dans la qualité de vie de nos jeunes. Nous aurions pu faire le choix de la facilité ou de l’économie, mais nous avons voulu apporter autre chose, notamment des valeurs qui nous tiennent à cœur comme le respect de l’environnement, la participation des jeunes, le choix du local… »

Le lycée accueille aujourd’hui environ 220 élèves, de la 4e au Bac Pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin, en passant par le CAPA métiers de l’agriculture. En tout ? 150 élèves y sont internes !

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Une belle vue qui est encore plus belle une fois à l'étage dans une pièce de vie plus spacieurse (Photo Anthony Maurin)

Le lycée est également un centre de formation, pour adultes, avec des formations dispensées dans les deux secteurs, machinisme et secteur canin-félin. Il est aussi UFA de l’EPL Agricampus Nîmes-Rodilhan, dans un partenariat pour accueillir des apprentis en Toilettage Canin-Félin-NAC.

« En considérant les jeunes comme des parties intégrantes de l’établissement, on ne pouvait construire ce projet qu’avec eux. C’est aussi leur montrer qu’il est possible de construire un monde avec des valeurs telles que la solidarité, le respect et les débats constructifs. Ils seront les promoteurs de demain. Par ce projet, nous leur permettons de voir qu’il est possible de construire autrement ! », poursuit Arthur Florin.

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
La terrasse de l'étage (Photo Anthony Maurin)

Retour en arrière… Le lycée agricole privé Meynes est né en 1958 de la volonté des agriculteurs locaux de se former aux nouveaux outils mécanisés. Dès le départ sous statut associatif, le lycée se lance dès 1959 dans des formations à destination à la fois d’adultes en cours d’emploi, mais aussi auprès des jeunes. Il porte donc dès son origine la volonté d’innovation et de formation.

Arrivé en 1973 sur son site actuel, le lycée ne cesse de se développer, au départ, exclusivement sur des formations autour du machinisme agricole. À partir de 2004 c’est au tour des animaux et particulièrement du chien et du chat d’entrer dans la danse.

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Une chambre (Photo Anthony Maurin)

Dans les années 1990, il adhère à l’UNREP, une des « familles » d’établissements privés de l’enseignement agricole, signe le contrat d’association avec l’État. Les travaux d’agrandissement se sont faits au fur et à mesure de l’évolution du site, avec les premiers bâtiments en 1973, mais l’évolution est notable à partir de 1999 avec les trois principaux construits ces 25 dernières années.

Arthur Florin reprend : « Au-delà de la scolarité, nous souhaitons apporter à nos élèves une qualité de vie et d’enseignement leur permettant de vivre une scolarité idéale. L’ensemble des acteurs du lycée a défini des valeurs communes dans le cadre du projet d’établissement, qui fondent notre vision de l’accompagnement, mais aussi notre approche de travail auprès de ces jeunes. »

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Des douches (Photo Anthony Maurin)

Issue d’une longue réflexion démarrée lors du confinement de 2020, avec les élèves, les parents et les membres du lycée, l’idée de faire de ce nouveau bâtiment un exemple est devenue réalité. Avec une conception partagée par toutes les parties prenantes, et un bâtiment exemplaire dans la construction, tant écologique qu’en privilégiant l’économie locale. Ainsi, la construction du bâtiment a débuté en juillet 2022, pour se finir en février 2024.

« Ainsi, le respect est à la base de nos relations, mais nous souhaitons aussi apporter aux jeunes la confiance et l’esprit solidaire, la créativité et la découverte, la conscience de la valeur travail et de l’enseignement agricole professionnel, le développement durable et la conscience des enjeux climatiques. C’est autour de ces notions que nous accueillons au quotidien ces élèves pour les amener vers la réussite et le mieux-être. »

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
De belles formes et un bâtiment construit dans les règles de l'art (Photo Anthony Maurin)

Les jeunes ont participé à dix réunions dès le début de la conception pour aider à choisir. Ainsi, les espaces de vie ont été repensés pour privilégier les interactions. La ceinture extérieure des murs a été réalisée en ossature bois et isolation paille, avec des panneaux photovoltaïques, une chaudière bois. Les jeunes quittent un internat de 600 m2 pour un espace deux fois plus grand avec environ le même nombre d’élèves. De même, ils bénéficient d’une douche pour cinq au lieu d’une pour neuf dans l’ancien bâtiment.

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Des endroits de calme (Photo Anthony Maurin)

Le lycée agricole privé Meynes–Gard bénéficie actuellement d’un chiffre d'affaires d’environ 1,7 million d’euros, dont 55 % émane de subventions d’État. Le nouvel internat a coûté trois millions d’euros ce qui revient à un coût de 2 360 euros par m2. C’est aussi et surtout considéré comme étant dans la moyenne basse pour un bâtiment recevant du public.

Pour compléter la chose, 100 % des entreprises étaient basées à moins de 100 km et 70 % d’entre elles étaient du Gard. « Nous avons créé un tractodrôme pour réutiliser la terre des fondations. Nous avons aussi le projet de renaturaliser 900 m2 de sols afin de produire un bilan zéro artificialisation à la fin du chantier… » conclut le chef de l’établissement.

Nouvel internat lycée agricole Meynes (Photo Anthony Maurin)
Le nouvel internat est encore unique en France (Photo Anthony Maurin)

Lycée agricole privé Meynes – Gard 9 route de Bezouce 30 840 Meynes. Tel :04 66 57 59 37.

https://www.youtube.com/watch?v=YzVJtHXeyXc

https://www.youtube.com/watch?v=QyRKgA2EB1w

https://lyceeagricoledemeynes.com/

https://www.facebook.com/lyceeagricoledemeynes

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio