Publié il y a 1 an - Mise à jour le 13.05.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 346 fois

L'OEIL DANS L'OBJECTIF L'actualité de la semaine en images

Chaque samedi, à midi, Objectif Gard vous propose de jeter un œil dans le rétro et de revenir en images sur l'actualité de la semaine écoulée.

Les arènes étaient bondées • Yannick Pons

FAIT DU SOIR En images : la défaite de Vercingétorix jouée dans les arènes

Comme l'apogée des Journées Romaines, les arènes accueillaient le week-end dernier la première de la reconstitution de la défaite de Vercingétorix et sa reddition devant Jules César. En tout, plus de 31 000 spectateurs ont assisté aux trois représentations.

PONT DU GARD Via Gusto, le nouveau restaurant 7 étoiles

Ce lundi 8 mai, au Pont du Gard, 360 convives ont assisté au festival culinaire de l’excellence gardoise. À table, au bord du Gardon, face au Pont du Gard, treize chefs ont cuisiné le meilleur du terroir. Un bon chef anticipe tout, même le beau temps. Secondé par tous les acteurs de cet événement magique et unique, Serge Chenet, président de l’association Gard aux Chefs, a réussi ce pari incroyable de la perfection.


EN IMAGES Eugénie Clarey de nouveau sacrée petite "Belle de mai" à Fourques

Pour la deuxième année consécutive, Eugénie Clarey, 10 ans, a été sacrée petite Maïo de Fourques. "Tout au long de l'année, cette fillette, sérieuse et timide, s'est épanouie. Elle a su trouver sa place dans ce rôle." Ce rôle évoqué par Patricia Disset, présidente du groupe l'Escolo Argenço de Fourques, est celui de la petite Maïo. Eugénie Clarey a été la 38e petite "Belle de mai" de Fourques, elle en sera la 39e également puisque - et c'est la première fois que cela se produit - cette jeune fille âgée de 10 ans, élève en CM2, a de nouveau été choisie cette année.

Bonnefoy
De nouveaux rassemblement sont prévus en fonction des décisions qui seront prises par la direction de Bonnefon.  • Corentin Migoule

FAIT DU SOIR Après "une première victoire", le combat pour la réouverture "totale" des urgences de Bonnefon se poursuit

Au lendemain d'un communiqué de presse de l'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie qui a retenti comme une "première victoire", un rassemblement était organisé ce mardi 9 mai devant l'entrée principale de la clinique Bonnefon afin de réclamer la réouverture totale du service des urgences à l'heure où ce dernier est menacé de disparaître.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio