Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 07.10.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 526 fois

L'OEIL DANS L'OBJECTIF L'actualité de la semaine en images

passerelle cyclable viarhôna rhône sauveterre sorgues île de l'oiselay

La passerelle est réservée aux piétons et aux cyclistes. Elle mesure 200m de long pour 3m de large. 

- photo Marie Meunier

Chaque samedi, à midi, Objectif Gard vous propose de jeter un œil dans le rétro et de revenir en images sur l'actualité de la semaine écoulée.

Un peu de gainage pour s'échauffer... • photo Marie Meunier

CONNAUX Course, marche et bonne humeur pour la 9e édition d'Octobre rose. Ce dimanche 1er octobre, la commune de Connaux a célébré sa 9e édition d'Octobre rose. Les participants étaient au rendez-vous ce matin pour courir et marcher au profit de la Ligue contre le cancer. Tous sont venus participer à la journée Octobre rose que la municipalité organise depuis neuf éditions maintenant. Les participants avaient le choix entre une course de 10km, une marche sportive de 8km et une marche tout public de 3km.

passerelle cyclable viarhôna rhône sauveterre sorgues île de l'oiselay
La passerelle est réservée aux piétons et aux cyclistes. Elle mesure 200m de long pour 3m de large.  • photo Marie Meunier

SAUVETERRE À vélo, à pied, au-dessus du Rhône grâce à l'impressionnante passerelle suspendue. "Maintenant, on peut rouler sur l'eau." Ou presque. Une impressionnante passerelle suspendue de 200m enjambant le Rhône vient d'être inaugurée. Cyclistes et piétons peuvent désormais l'emprunter pour relier Sauveterre et Sorgues, soit deux communes de deux départements, de deux régions.

La revégétalisation de la carrière est un enjeu important • Photo : Emilie Julié / SICTOMU

FAIT DU SOIR Dans l’Uzège, une solution innovante et écologique pour l’après-carrière. Si le Gard n’a pas de pétrole, il a des carrières, notamment dans l’Uzège. Or, les carrières ont une durée de vie, et la question du devenir des sites après leur exploitation se pose. Dans l’Uzège, on travaille sur une solution innovante et écologique pour que la forêt y reprenne ses droits.

À chaque manche, il faut sortir les voitures. Certaines ont été prises en charge par des engins d'élévation. • Stéphanie Marin

FOURNÈS Un nouveau virage pour la course de stock-cars : près de 2 000 personnes au rendez-vous. Le Stock-cars club de Roquemaure organisait ce dimanche 1er octobre, sa course annuelle, à Fournès. Au compteur, une soixantaine de pilotes et près de 2 000 personnes réunies autour de la piste. Contraint de quitter les terres roquemauroises pour laisser place à un projet de parc photovoltaïque, l'unique club de stocks-car gardois a délocalisé sa course annuelle - tout en restant dans le Gard quand même - pour l'installer à Fournès.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio