Publié il y a 1 an - Mise à jour le 08.09.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 1391 fois

NÎMES Inondations au Bistro Régent : « Les pouvoirs publics doivent intervenir »

Le Bistro Régent s’est retrouvé inondé dans la nuit de mardi à mercredi après les fortes pluies (Photo Magda Soltani)

Les denrées alimentaires touchées par les inondations au Bistro Régent (photo: Magda Soltani)

Après l’épisode pluvio-orageux intervenu dans la nuit de mardi à mercredi dernier, plusieurs dégâts ont été constatés dans la ville notamment du côté du centre commercial Nîmes-Ouest. Le bistro Régent, adjacent au centre commercial Carrefour, est sans doute un des sites les plus impactés par les fortes pluies.

Le Bistrot Régent de Nîmes a été inondé pour la 3e fois en seulement un an, occasionnant l'intervention de 35 pompiers. Une situation critique que Stéphane Lecou, gérant de la franchise nîmoise, explique par le manque d’aménagement sur les abords du restaurant. "Il faut que les pouvoirs publics et Nîmes métropole interviennent sur les évacuations de l’ensemble de la rue", explique-t-il. Le restaurant, mais aussi Carrefour Nîmes-Étoile et Saint-Maclou ont tous été victimes de cet épisode cévenol.

Les marquages sur les murs sont évidents, l’eau a recouvert la quasi-totalité des sous-sols et les locaux du restaurant. Les frigos et la chambre froide ont été touchés et pour le moment une trentaine de sacs de denrées alimentaires s'entassent devant le magasin en attendant être jetés. Encore une situation difficile pour le restaurant qui ne cesse d’être inondé. « En septembre dernier, le restaurant a déjà été inondé. Mais lorsque tout a été remis à neuf, la veille de l’ouverture, un deuxième épisode cévenol a éclaté et tout a recommencé », se souvient Stéphane Lecou.

Cette fois-ci, 35 pompiers sont intervenus pour pomper l’eau qui avait presque englouti les sous-sols. « Tout est arrivé très vite pendant la nuit. […] Dès qu’il se met à pleuvoir, je suis automatiquement stressé et inquiet, avoue le patron. Le problème ce n’est pas mon restaurant, mais la zone toute entière. On est dans une cuvette, tout est facilement inondable. Il faut que quelqu’un intervienne. Moi, je ne sais plus quoi faire », lance le restaurateur. Fatigués et dépassés, Stéphane Lecou et ses employés s’attendent à connaître des semaines compliquées.

Magda Soltani

Yannick Pons

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio