Nîmes
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 04.10.2022 - norman-jardin - 1 min  - vu 150 fois

NÎMES La CNT30 soutient les manifestants en Iran

Les manifestants ce lundi (photo Norman Jardin)

Une vingtaine de personnes était présente (photo Norman Jardin)

Ce lundi, place de l’Horloge à Nîmes, la Confédération nationale du travail (CNT) avait appelé à un rassemblement en solidarité avec le combat pour la liberté en Iran.

Une vingtaine de personne s'est retrouvée au pied de l’Horloge, ce lundi. Ces sympathisants de la CNT 30 souhaitaient montrer leur solidarité avec les manifestants en Iran, suite à la mort de Jina Masha Amini, une jeune femme décédée le 16 septembre après avoir été arrêtée et emmenée de force par la police des mœurs. Il lui était reproché de ne pas respecter le code vestimentaire, strict et obligatoire en Iran depuis 1979, pour les femmes et les filles de plus de neuf ans.

« Nous dénonçons le manque de courage politique du président de la République française qui a accepté de s’entretenir le 20 septembre avec Ebrahim Raïssi, le président de la République islamique d’Iran, un ultra-conservateur pressenti pour succéder à Ali Khamenei, guide suprême de la révolution et chef de l’État iranien. Emmanuel Macron s’est contenté de se dire choqué et de demander une enquête transparente suite à la mort de Jina Mahsa Amini. Il confirme qu’il préfère ménager ses intérêts diplomatiques et économiques, comme il l’avait fait avec le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salmane, accueilli à l’Élysée malgré son implication directe dans l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi », expliquait la Confédération nationale du travail.

Norman Jardin

Norman Jardin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais