Publié il y a 1 an - Mise à jour le 31.07.2022 - norman-jardin - 1 min  - vu 834 fois

NÎMES La gauche rend hommage à Jean Jaurès

Les responsables locaux de la gauche ont rendu hommage à Jean Jaurès (photo Norman Jardin)

Une trentaine de personnes a assisté à la commémoration de l'assassinat de Jean Jaurès (photo Norman Jardin)

Ce dimanche matin, les représentants de la gauche locale se sont retrouvés place Jules-Guesde pour se souvenir de Jean Jaurès qui est mort le 31 juillet 1914.

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ». Cette phrase de Jean Jaurès était inscrite sur une bâche. Elle a été accrochée là où sur une photo célèbre figurait l’ancien président du Parti socialiste français, haranguant la foule. Sous un soleil brûlant, les responsables locaux des partis de gauche, Arnaud Bord (premier secrétaire du PS Gardois), Sibylle Jannekeyn (Conseillère fédérale et secrétaire d'EELV Nîmes), Denis Lanoy (secrétaire de PCF pour la section de Nîmes), Jany Arnéguy (Ensemble ! Gard), Pierre Jaumain (PS), Nicolas Pellegrini (LFI) et Pierre Garcia (secrétaire de la section du PS nîmois) se sont succédé pour évoquer l’œuvre de Jean Jaurès devant une trentaine de personnes.

« Il était un révolutionnaire du XXIe siècle et une pensée déterminée et volontaire », estime Denis Lanoy. Pour Jany Arnéguy : « Il était de tous les combats sociaux ». Enfin Arnaud Bord expliquait que « Jaurès a porté les messages de paix mais aussi de l’union de la gauche anti-capitaliste et progressiste. Il disait on ne naît pas socialiste, on le devient et il l’est devenu ». Jean Jaurès a été assassiné le 31 juillet 1914 à la veille de la Première guerre mondiale.

Norman Jardin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio