Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 29.07.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 878 fois

NÎMES Une exposition mémorielle sur le Marché Gare

Le Marché Gare de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

« Si le Marché Gare m’était conté », exposition mémorielle sur le Marché Gare, est à vcoir jusqu’au 6 septembre 2023 à l’Hôtel communautaire, du lundi au vendredi, de 8h à 19h, entrée libre et gratuite.

Le Marché Gare de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Habitant du quartier du Marché Gare, de Nîmes, familier de ce lieu emblématique ou simplement curieux de découvrir comment il fonctionnait à l’époque ? Témoignages, photographies d’époque, documents sur l’histoire du lieu sont autant de choses à voir avec cette exposition.

Le temps d'un souvenir accroché, Nîmes Métropole et la SPL Agate, son délégataire gérant la zone, proposent de faire revivre la mémoire collective de ce lieu chargé d’histoire. À noter que ce travail mémoriel a été géré par l’association Negpos, centre d’art et de photographie nîmois missionné à cet effet. Initialement prévue jusqu’à fin juillet, l’expo qui se tient à l’Hôtel communautaire est prolongée jusqu’au 6 septembre 2023. 

Créée en 1957, la plus ancienne zone d’activité économiques (ZAE) de l’Agglomération va connaître une profonde mutation dans les années à venir pour devenir un quartier durable à l’horizon 2030. "Un projet d’avenir pour le territoire qui s’inscrit dans une refonte globale de la Porte Ouest", comme le rappelle Franck Proust, président de Nîmes Métropole.

Le Marché Gare de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

En attendant l’émergence de ce futur quartier d’activités durable en 2032, l’Agglomération porte le souhait de conserver et faire vivre la mémoire de ce site unique à travers la conservation de bâtiments patrimoniaux iconiques du lieu telles que les Halles aux Bestiaux ou les anciens abattoirs, mais aussi à travers des témoignages et documents d’époque.

Un appel à contributions auprès des Nîmois a ainsi été organisé en mars 2022 par l’Agglomération et la SPL Agate, maître d’ouvrage du projet de requalification du Marché Gare. Objectif d’alors ? Recueillir suffisamment de matière pour réaliser une exposition photographique.

Le Marché Gare de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Pari tenu ! Jusqu’au 6 septembre 2023, les habitants du territoire sont invités à revivre la mémoire de ce lieu emblématique via cette exposition à double ambition. "À la fois se remémorer les faits marquants du Marché Gare, de sa naissance à son apogée, mais aussi se rendre compte de l’ampleur du programme de requalification du Marché Gare dans son ensemble, regroupé sous le projet Porte Ouest", soulignait Frédéric Touzellier, premier vice- président de Nîmes Métropole délégué à l’aménagement du territoire.

Le Marché Gare de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Et de réaffirmer aux côtés de Julien Plantier, premier adjoint au maire de Nîmes, délégué à l'Urbanisme et président de la SPL Agate, cette volonté d’inscrire le Marché Gare comme un quartier actif et durable, ouvert sur la ville. "Un projet pensé en prenant toute la dimension historique des lieux, intégré au maximum à l’existant, ce qui a fait et fait toujours la renommée de cette zone d’activités : un passé industriel et agro-alimentaire dont nous sommes tous fiers."

Inauguration de l’exposition mémorielle « Si le Marché Gare m’était conté », le 22 juin 2023 » (Photo NM).

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio