Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 26.08.2023 - La rédaction - 2 min  - vu 487 fois

EXPRESSO Le bulletin de notes 2022-2023 de Pascale Bordes

Rentrée scolaire oblige, les hommes et femmes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard. Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leur bulletin de notes à 9 heures. Chers lecteurs, vous l’avez compris, Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Pascale Bordes

Âge : 61 ans

Classe : Assemblée nationale 

Matières

Comportement : 13/20

Rien à dire, mais alors vraiment : on vous voit peu (sur le terrain), voire pas (au conseil municipal de Bagnols où aux dernières nouvelles vous êtes toujours élue) et vous n'avez pas l'air de chercher la notoriété. À tel point que certains, maires ou administrés de votre circonscription, oublient parfois qu'ils ont une députée. Bon point cependant, quand on vous voit, vous êtes courtoise. Vous l'avez dit et répété, vous êtes beaucoup à Paris, à l'Assemblée et en commission, certes, mais un peu plus de terrain ne nuirait pas non plus. 

Éloquence : 17/20

Votre point fort. En avocate expérimentée, vous maîtrisez l'exercice, même quand vous n'avez pas grand-chose à dire, comme par exemple au moment de couper le ruban d'un projet lancé bien avant votre élection. Intonations, écriture, références, citations : tout y est. C'est une force. Bravo. 

Stratégie politique : 10/20

En avez-vous seulement une ? Vous martelez que vous ne visez pas la mairie de Bagnols. Vous ne tirez pas la couverture à vous, et vos premières sorties médiatiques en tant que parlementaire étaient pour dire que le rythme de travail à Paris était intense, peut-être trop. Mais peut-être y a-t-il une stratégie derrière tout ça. Elle est très bien cachée en tout cas, on a encore quatre ans pour la trouver. 

Projets et idées : 11/20

Il serait tentant de se contenter de copier-coller le programme du RN, que vous défendez sans ciller, d'ailleurs. Mais hors des thèmes habituels du parti d'extrême-droite, vous avez une inclination pour le grand âge, le handicap, les droits des femmes. Vous êtes aussi allée à l'ONU parler d'eau, et on vous a vu prendre la parole dans l'hémicycle sur le harcèlement scolaire, la crise hospitalière, ou encore la hausse de la délinquance des cyclistes. Bref, un large rayon.  

Respect des engagements : 10/20

Quand on est dans l'opposition, tant à l'Assemblée nationale qu'au conseil municipal, difficile de respecter des engagements. On dira donc qu'il vous reste quatre ans pour obtenir quelques avancées sur les dossiers que vous portez, malgré votre étiquette de "pestiférée", comme vous dites. 

Moyenne générale : 12/20

Appréciations :

On ne peut pas dire que vous ne bossez pas, vu le temps que vous passez en commission des lois, dans l'hémicycle et dans votre cabinet d'avocate, mais vous n'êtes que trop peu sur le terrain. Or, même si un député n'est pas un élu local, être sur le terrain, ça compte. Résultat : en un an, votre principal fait d'armes sur vos terres est d'avoir fait de l'ancienne tête de liste Alliance citoyenne aux municipales de Bagnols, Thierry Vincent, votre attaché parlementaire, ce qui a ulcéré la Gauche locale, dans laquelle vous comptez quelques anciens amis. Peut mieux faire. 

La rédaction

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio