Politique
Publié il y a 4 jours - Mise à jour le 22.11.2022 - Coralie Mollaret  - 2 min  - vu 322 fois

EXPRESSO Logement : le Département veut faire mieux

Les conseillers départementaux ont officiellement créé l’Agence de l’habitat et du logement. Son objectif : faciliter l’accès au logement.

Nom de code « ADHL » : Agence départementale de l’habitat et du logement, prochainement installée à Nîmes, place du 8 mai. Cette nouvelle structure regroupe les 27 salariés de l’ALG (Association pour le logement du Gard) ainsi que les 13 fonctionnaires des services du logement et de l’habitat du Conseil départemental.

« Les agents de l’ALG ont été sauvés »

« En raison des problèmes rencontrés par l’ALG, nous avons accéléré le processus. Avec cette nouvelle structure, les agents ont été sauvés ! », commente la présidente du Conseil départemental. La collectivité sera d'ailleurs le principal bailleur de fonds de l’agence. Elle financera la structure à hauteur de 1,6 M€. « Une somme comparable à ce qui était versé à l’ALG », relève le vice-président chargé à l’Habitat au Département Christian Bastid.

L'élu communiste du canton de Nîmes 2 est pressenti pour présider cette structure. Pour l’aider dans sa tâche, une directrice a été nommée « sur proposition de la présidence » : Magali Monticelli. Un visage bien connu dans le Gard puisque cette dernière a été membre du cabinet, à la présidence du Département, de 2009 à 2016, avant d’être recrutée comme responsable de service au Conseil régional.

L’objectif de la nouvelle agence est de renforcer la capacité du département en matière de logement, d’accompagner les publics, de conseiller les pouvoirs publics. « Pour ce faire, nous souhaitons nourrir un dialogue permanent entre les acteurs, opérateurs, collectivités et autres acteurs de l’accompagnement social », poursuit Christian Bastid. Composé de 14 membres, ce CA regroupera 8 élus du Département - dont deux d’opposition - ainsi que des membres de la Ville de Nîmes, en la personne de l’adjointe Carole Solana, du Conseil régional, de la Semiga ou encore d’Habitat du Gard…

À noter que dans le Gard, 13,5% des logements sont sociaux et 60% des ménages du département y sont éligibles. 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais