Publié il y a 29 jours - Mise à jour le 14.06.2024 - TA - 1 min  - vu 1318 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Démission de Gérome Bouvier : le RN « interroge la sincérité du scrutin municipal »

Emmanuel Le Pargneux, élu d'opposition (RN) à Pont-Saint-Esprit

- Photo d'archives Thierry Allard

L’annonce de la démission du maire de Pont-Saint-Esprit Gérome Bouvier ce matin continue de faire réagir. Au tour d’Emmanuel Le Pargneux, à la tête du groupe « Renouveau spiripontain », soutenu par le Rassemblement national, de réagir.

Après avoir adressé « ses meilleurs voeux de prompt rétablissement » à Gérome Bouvier, l’élu d’opposition, en évoquant la démission du premier magistrat de la ville, « interroge la sincérité du scrutin municipal ayant eu lieu le 28 avril dernier. En effet, cette élection accorde une place prépondérante à la tête de liste. »

« Celui-ci était déjà entaché d’insincérité, dès lors que les Spiripontains ont appris le soir de l’élection que leur candidat, dit apolitique tout au long de la campagne, était en fait encarté dans un parti de la majorité présidentielle », reprend Emmanuel Le Pargneux, avant d’affirmer partager « la lassitude des Spiripontains, dans une situation municipale aussi chaotique qu’avec l’équipe précédente. »

« Nous sommes inquiets pour Pont-Saint-Esprit, plongée dans un marasme politique auquel nous avons voulu mettre fin en 2024, poursuit-il. Nous attendons avec hâte la prochaine clarification démocratique, qui mettra un terme aux tambouilles politiciennes qui gangrènent Pont-Saint-Esprit depuis tant d’années. »

TA

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio