Politique
Publié il y a 13 jours - Mise à jour le 20.01.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 115 fois

SAZE Des travaux pour un groupe scolaire plus vertueux

yvan bourelly saze cérémonie voeux

Yvan Bourelly, maire de Saze, a adressé ses voeux à la population pour l'année 2023. 

- photo Marie Meunier

Les cérémonies des voeux s'enchaînent en ce mois de janvier. Ce mercredi, c'était au tour d'Yvan Bourelly de se prêter à l'exercice. Entouré du conseil municipal et des élus des communes voisines, il a fait le point sur les changements à venir pour les 2 151 habitants de Saze. 

Tout d'abord, le maire a tenu à rassurer ses administrés. Malgré les augmentations des factures d'électricité et de gaz qui vont entraîner 170 000 € de coûts supplémentaires, la commune n'augmentera pas les impôts locaux. Bien que l'État va augmenter ses bases locatives de 7%. 

Pour passer ce moment difficile, la commune va bénéficier du fonds de soutien du Grand Avignon mais peut aussi tabler sur les 74 % d'économies d'énergie qu'elle réalise grâce à son passage de l'éclairage public en LED. "Dans le même esprit, nous engageons à partir de 2023 la rénovation énergétique du groupe scolaire. Cette rénovation se fera en trois phases sur plusieurs années car notre budget communal, même avec des aides, n’est pas en mesure d’absorber la totalité des 468 250 €", poursuit le maire. 

De l'autoconsommation collective sur les toits de l'école

2023 marquera aussi à Saze le début de la pose d'une centaine de panneaux solaires sur les toits pour une puissance de 36 000 watts crête, (soit 52 millions de watts de production par an). Le projet est subventionné à 80 % et devrait débuter d'ici l'été, pendant les vacances scolaires. Yvan Bourelly explique : "Nous innovons, car nous serons l’une des premières communes du Gard à faire de l’autoconsommation collective. Ne pouvant pas poser de panneaux photovoltaïques sur la mairie car le château est classé, nous allons quand même récupérer le surplus d’électricité produit sur les toits du groupe scolaire au bénéfice de la mairie, notamment l’été lorsque l’école est fermée et la production photovoltaïque maximale.

La municipalité de Saze s'est aussi engagée sur un projet de ferme photovoltaïque sur l'ancienne décharge municipale. La société VSB a été désignée pour la réaliser, après un appel à manifestation d'intérêt. La ferme devrait cumuler 5,8 Giga watts par an. "Les études environnementales sont en cours, avec une réalisation programmée vers la fin de ce mandat", précise l'édile.

La Poste bientôt déplacée

La municipalité a aussi l'intention d'étendre son réseau de vidéoprotection aux entrées et sorties du village. Côté santé, le maire a salué l'ouverture récente d'une maison de santé pluriprofessionnelle (MSP), regroupant 14 praticiens, au bord de la Nationale. "Pour la desservir à pied, la commune travaille pour réaliser dans les années à venir un passage piétonnier à travers les lotissements depuis le cœur du village, et le long de la route départementale 501. Cela va nécessiter de lourds investissements notamment pour buser les fossés. (...) Dès cette année, nous projetons une sécurisation de la route départementale pour réduire la vitesse", enchaîne le maire. 

Vu que le docteur Testud a emménagé dans la nouvelle MSP et donc libéré le rez-de-chaussée de l'ancienne mairie, la municipalité a engagé le transfert de La Poste à cet endroit maintenant libre. L'ouverture est programmée pour début mars 2023 : "Les locaux seront plus grands, répondant à de meilleures conditions d’accueil du public, et de travail pour notre agent communal."

Marie Meunier

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais