Publié il y a 10 mois - Mise à jour le 20.08.2023 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 2832 fois

ALÈS Le premier gala de MMA se prépare à la Halle des sports de Clavières

Alès MMA

Mario, affiche en main, défiera un combattant toulousain lors du main event.

- Corentin Migoule

La première édition de la Primal League et ses 19 combats de pancrace en cage aura lieu le samedi 2 septembre (dès 19h) à la Halle des sports de Clavières. Le club Alès MMA est aux manettes de cet évènement faisant la part belle aux combattants amateurs. 

Le MMA n'a pas toujours bonne presse, mais il est en vogue et Alès n'échappe pas au phénomène. Dans quelques jours, le samedi 2 septembre, la capitale des Cévennes accueillera son premier évènement du genre. Il est naturellement l'œuvre du club Alès MMA dirigé par Gabriel Solignac au n°33 de l'avenue Vincent d'Indy depuis 2020. "C'est la suite logique du développement de la salle", justifie le dernier nommé, qui a conçu la soirée davantage comme une ligue que comme un gala traditionnel.

Alès MMA
Mario, affiche en main, défiera un combattant toulousain lors du main event. • Corentin Migoule

D'ailleurs, l'évènement a été baptisé la "Primal League". "On aimerait organiser une soirée tous les trois ou quatre mois", prévient l'entraîneur diplômé ayant fait ses classes au Canada. La première édition s'articulera autour d'un copieux menu de 19 combats en cage : quatre tournois de quatre participants (-61kg, -70kg, -77kg et -84kg), deux combats chez les juniors, un combat senior féminin, un combat senior chez les -65kg et deux combats semi-professionnels en "main event".

À l'exception de ces deux derniers qui se dérouleront en deux rounds de cinq minutes, sans les protections et avec les percussions au visage au sol, tous les combats se disputeront en un round unique de cinq minutes. Il s'agit donc du pancrace, discipline dont les règles ont été récemment revues par la Fédération française de kickboxing, muaythai et disciplines associées (FFKMDA) afin de la rapprocher encore plus du MMA tel qu'on le connaît. "La différence majeure, c'est que les amateurs n'ont pas droit aux percussions au visage lorsqu'ils sont au sol", explique Gabriel Solignac.

Gabriel Solignac Alès MMA
Gabriel Solignac prépare ses combattants à la dure. • Corentin Migoule

Le parti pris d'une soirée faisant la part belle aux combattants amateurs est totalement assumé, répondant à la volonté de "placer un maximum de combattants du club". Six licenciés d'Alès MMA (Tess Benyahia, son frère Logan, Sylvain Navarro et Julien Mariotti dit "Mario" notamment) s'illustreront donc dans la cage de la Halle des sports de Clavières qui peut contenir jusqu'à 1 000 spectateurs. Les meilleurs clubs du sud de la France (Team Sorel, Prana Family, La Bonne école, No limits, Team Eloffe, Team Varnier, Boxing Shaolin, Furracao, TFT) seront toutefois représentés. 

Symboliquement, les vainqueurs de chaque tournoi repartiront avec une ceinture qu'ils seront invités à défendre sur l'édition suivante de la Primal League. Aux yeux de Gabriel Solignac, celle-ci participera à l'essor du MMA à l'échelle locale à l'heure où il faudrait "refaire la communication au sujet de ce sport car il y a beaucoup de préjugés à défaire". Plus de 150 licenciés font déjà confiance à Alès MMA qui, désormais à l'étroit dans son local initial, vient de lancer dans un projet d'extension.

Primal League : 18 € la place dans les gradins via la billetterie en ligne. 20 € sur place le jour J ou les jours précédents l'évènement en se rendant à la salle Alès MMA au 33 avenue Vincent d'Indy. 

Alès MMA
Tess Benyahia disputera l'unique combat féminin de la soirée.  • Corentin Migoule

Corentin Migoule

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio