Sports Gard
Publié il y a 4 mois - Mise à jour le 21.10.2023 - Corentin Migoule - 4 min  - vu 1761 fois

FAIT DU SOIR Les étapes de la 54e Étoile de Bessèges à la loupe

ETOILE DE BESSÈGES

Qui succédera à l’Américain Neilson Powless ?

- Yannick Pons

Ce vendredi soir, depuis l'auditorium de la commune de Rousson, ville d'arrivée, les cinq étapes de la 54e Étoile de Bessèges qui aura lieu du 31 janvier au 4 février 2024 ont été décortiquées. 

Les étapes

1/ Bellegarde - Bellegarde : 160 kilomètres

Cheville ouvrière de l'épreuve en charge du tracé, Patrick Herse a assuré la présentation des étapes. "C'est une étape sans surprise", a-t-il lancé, puisque l'arrivée sera jugée "pour la quinzième année" à Bellegarde. Après des passages par Redessan, Montfrin et Beaucaire notamment, la côte de la Tour sera franchie une première fois, avant d'être escaladée une seconde fois quelques dizaines de kilomètres plus tard. "Cette année, le final se passera devant les écoles dans une montée qui est un peu la petite sœur de la côte de la Tour. Ça sera encore plus spectaculaire pour les spectateurs", a averti Patrick Herse. 

2/ Marguerittes - Rousson : 160 kilomètres

Le départ de Marguerrites est tout bonnement inédit ! Et c'est une collaboration qui "va durer" d'après le co-organisateur de l'Étoile. Le peloton se dirigera d'abord vers l'Uzège, avant de plonger en Gardonnenque vers Moussac pour sauter le Gardon, direction Saint-Christol-lez-Alès et Bagard, deux communes ayant récemment accueilli un départ de l'épreuve cycliste fondée par Roland Fangille. Pour la "première fois", la ville d'Alès se laissera découvrir des coureurs autrement que depuis un vélo de contre-la-montre. "On va longer le Gardon quasiment sur toute sa longueur", prévient Patrick Herse. Le col de la Baraque puis la côte du Pradel mettront en appétit les grosses cuisses avant l’arrivée à Rousson, au sommet du Castellas. "Ça avait fait de superbes images l'an dernier avec une magnifique victoire de Bryan Coquard qui s’était effondré sur la ligne", se souvient le maire, Ghislain Chassary.

3/ Bessèges - Bessèges : 160 kilomètres

C'est assurément la grande classique de ce "Tour du Gard" : l'étape reine la plus escarpée avec plus de 2 200 mètres de dénivelé positif. Le col des Brousses sera emprunté à trois reprises au cours de cette journée qui prévoit aussi l'ascension du col de Portes et la côte du Long, ainsi qu'une "petite incursion en Ardèche". La commune de Bordezac, meurtrie par un incendie ravageur à l'été 2022, accueillera le passage de l'Étoile au 93e kilomètre de course. Le final est quant à lui "identique à l'an dernier". Si des écarts doivent se créer, c'est certainement à l'occasion de ce Grand prix de Bessèges. "Même si ce sont les coureurs qui font la course", tempère Patrick Herse, usant de cette sempiternelle formule cycliste.

4/ Méjannes-le-Clap - Méjannes-le-Clap : 150 kilomètres

"Méjannes-le-Clap est en plein chamboulement au niveau du centre sportif labellisé centre de préparation aux Jeux Olympiques. C’était donc une évidence pour le Conseil départemental d’accueillir l’Étoile de Bessèges l'année des JO à Paris", a introduit Ghislain Chassary, soulignant par ailleurs le caractère inédit de l'étape. Laquelle arpentera brièvement les routes du Gard Rhodanien avant de filer en direction de Barjac. Le peloton découvrira la boucle paralympique créée l’an dernier pour l’Handi Gard Classic. "C’est spectaculaire ! C'est vraiment à voir !", assure Ghislain Chassary, tandis que l'arrivée sera jugée 800 mètres après le sommet de la côte de Tharaux pour des raisons de sécurité. En bref, "une étape inédite qui ne sera pas simple du tout", résume Patrick Herse.

5/ Alès - Alès : contre-la-montre de 11 kilomètres

L'Étoile a beau être difficile, la victoire finale se joue "souvent" lors du contre-la-montre final. Long de 11 kilomètres, celui-ci aura lieu comme d'habitude dans la capitale des Cévennes. Le départ sera donné de la place Henri Barbusse, au Cratère, tandis que l'arrivée classique se fait à l'Ermitage. "Le parcours est identique aux dernières années car on a trouvé un beau tracé recentré autour du cœur de ville", justifie Patrick Herse. Alors, qui succédera à l’Américain Neilson Powless et inscrira son nom au palmarès prestigieux de l'Étoile ?

L'Étoile de Bessèges en chiffres

  • En 2023, cinq étapes, soit 20 heures de diffusion en direct sur la chaîne L'Équipe. 4,3 millions de téléspectateurs cumulés, soit une audience moyenne de 863 800 téléspectateurs par étape
  • Retransmission dans 205 pays.
  • 300 000 visites du site internet de l'épreuve.
  • Une escorte motocycliste de 20 motards de la gendarmerie nationale et 160 gendarmes en postes fixes.
  • Cinq véhicules médicaux, dont trois ambulances.
  • 110 bénévoles et 80 véhicules accompagnateurs.
  • Plus de 500 000 euros de retombées économiques pour le département et 3 000 nuitées.

Ils ont dit...

ETOILE DE BESSÈGES
La soirée de présentation a pris des allures de soirée de remerciements aux divers partenaires "sans qui l'Étoile n'existerait pas" d'après Claudine Fangille. • Corentin Migoule

Rémi Nicolas, maire de Marguerittes : "Nous accueillons l'Étoile pour la première fois et c’est loin d’être la dernière, enfin je l'espère. Nous souhaitions à tout prix que la commune puisse participer au Tour du Gard."

Bernard Portales, maire de Bessèges : "J’avais assisté à la première édition en 1971. J’avais 20 ans ! Cette Étoile a beaucoup progressé. De nouvelles communes s’intègrent dans le dispositif. Ça permet de vraiment parler du Tour du Gard. L’Étoile sera costaud, comme d’habitude."

Jérôme Bassier, maire de Méjannes-le-Clap : "Avoir une étape Méjannes-Méjannes, il y a quelques années, j’aurais pu en rêver que je ne l’aurais pas cru. C’est extraordinaire en termes de communication et de tourisme pour nous !"

Cathy Chaulet, vice-président au Département : "Pour le Département, l’Étoile est une vitrine sportive qui s’inscrit pleinement dans le schéma des sports que l’on vient de voter." Et Ghislain Chassary de compléter : "Ça représente 115 000 euros par an ce qui fait du Département le premier financeur de l’Étoile."

Fabrice Verdier, conseiller régional : "On n'a pas le maillot jaune du financement mais le cyclisme est un sport collectif. Il faut aussi des porteurs d'eau. Cette course est dans l’ADN des Gardois. J’espère qu’on reviendra l’an prochain au Mont Bouquet qui est toujours très attendu."

Patrick Herse : "Claudine Fangille a invité l'ensemble des équipes présentes l'an dernier. 17 équipes ont déjà donné une réponse favorable. Le réglement nous impose d'avoir 10 équipes Pro Tour et 10 équipes Continental. On dévoilera le nom des équipes au fur et à mesure pour faire parler de l'Étoile tout au long du mois de décembre."

MAILLOTS ÉTOILE
Les maillots de la 54e édition ont été présentés ce vendredi soir. • Corentin Migoule

Corentin Migoule

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio