Publié il y a 1 an - Mise à jour le 30.03.2023 - La rédaction sports - 4 min  - vu 1652 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce jeudi 30 mars

Benoit Poulain pourrait faire son retour face à Annecy

- Photo : Anthony Maurin

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olymique

Quatre absents et des incertains. À deux jours de voir Nîmes Olympique affronter Annecy, Frédéric Bompard s’est exprimé en conférence de presse cet après-midi. Quatre joueurs sont absents pour cette rencontre importante dans la course au maintien où les Crocos, 19es, ont cinq points de retard sur le premier non relégable. En plus de Scotty Sadzoute (rééducation) et Mahamadou Doucouré (ischio-jambiers), Moussa Koné est absent (adducteurs). Le coach a également confirmé le forfait du défenseur Nasser Djiga, arrêté depuis dix jours car touché au dos. En revanche, l’entraîneur s’est voulu rassurant concernant Benoît Poulain qui a ressenti des douleurs au mollet cette semaine, « ça ne devrait pas l’empêcher de participer au match. » Il a été aussi enthousiaste pour un autre cadre, Nicolas Benezet : « On a bon espoir qu’il soit dans le groupe. » Ce qui est sûr c’est que le meneur de jeu ne débutera pas. Et des doutes subsistent sur celui qui joue désormais numéro dix. En effet, Jean N’Guessan est parti en sélection avec les U23 de la Côte d’Ivoire et son coach espérait le retrouver cet après-midi sans savoir combien de match il a pu jouer. Le staff fera un point avec le joueur concernant son état de fatigue, Guessouma Fofana est aussi concerné. Le milieu a joué deux fois 80 minutes avec la Mauritanie lors des éliminatoires de la CAN 2024. « Il sera là demain à l’entraînement », a précisé son entraîneur. Jusqu’au dernier moment, le technicien nîmois aura des interrogations pour composer son onze de départ face au promu. « Vous devez passer au-dessus des petits bobos, on rentre dans une période cruciale où personne ne nous fera de cadeaux et où il va falloir être plus guerrier que d’habitude », a conclu Frédéric Bompard relatant le message qu’il a passé à ses joueurs.

Moussa Koné est le joueur le mieux rémunéré à Nîmes Olympique • Photo : Anthony Maurin

Qui gagne quoi ? Comme chaque année, le quotidien sportif L’Équipe a dévoilé les salaires des clubs de Ligue 1 et deux cylindrées de Ligue 2 : Bordeaux et Saint-Étienne. L’occasion de découvrir ce que gagnent les anciens joueurs passés par les Crocos évoluant aujourd’hui en Ligue 1. Néanmoins, il s’agit d’estimations sur les salaires mensuels brut. Celui qui arrive en tête est Téji Savanier, plus gros salaire de Montpellier, avec 180 000 € devant Paul Bernardoni (150 000 €) qui est le mieux payé à Angers. On retrouve ensuite trois joueurs à 70 000 € brut par mois : Renaud Ripart à Troyes, Steve Mounié (plus gros salaire de Brest) et Sada Thioub à Angers. Sous contrat également avec Brest, Romain Del Castillo touche 50 000 €. En Ligue 2, l’ancien capitaine Anthony Briançon serait payé 45 000 € (deuxième plus gros salaire derrière Charbonnier) et 40 000 € pour Lamine Fomba. À noter qu’il s’agit de salaires élevés pour des joueurs de deuxième division. Au Nîmes Olympique, Moussa Koné est le joueur le mieux rémunéré devant Patrick Burner et Jens Thomasen.

OAC

Les supporters "ont raison". En début de semaine, l'administrateur du très suivi site "Allez-ales.fr" a poussé "un coup de gueule". Celui qui est aussi membre du Kop cévenol héritage (KCH) s'interroge : "Public où t'es ?" Ce dernier se montre nostalgique de la ferveur du début des années 2000 lorsque 300 supporters d'Alès se déplaçaient à Saint-Priest pour le match de la montée en National 1. "Dans une tribune au silence assourdissant sauf sur les buts, il est navrant de constater que la traversée du désert (les 20 ans du club dans les bas-fonds du football français, NDLR) a réduit à peau de chagrin le public", écrit le fan cévenol. Samedi dernier face à Thonon-Evian, la billetterie du club a recensé 338 entrées. À peu près autant les deux week-ends précédents pour les réceptions de Hyères et Louhans-Cuiseaux. Pas assez aux yeux de l'administrateur du site Allez-ales.fr qui refuse d'attribuer ça à "une politique tarifaire qui a fait grincer des dents" en début de saison. "10 euros, c'est l'entrée la plus chère de la poule C, mais ça reste le prix moyen d'une place de cinéma", peste-t-il. Lancé sur le sujet ce mercredi en marge de l'entraînement au Moulinet, le coach Hakim Malek a pris position, estimant que les supporters "ont raison". "On aura besoin de tout le monde pour aller chercher ce maintien", assure le technicien cévenol. Apprécié de son groupe, celui qui jouit d'une belle cote de popularité auprès de ses supérieurs envisage "d'en parler" aux dirigeants alésiens, allant jusqu'à réclamer des opérations de gratuité de l'entrée au stade ou des réductions de tarifs.

USAM

Les Nîmois ont testé, et adopté, les produits Waf • Photo : Norman Jardin

Des coussins à l’entraînement. Lors de la séance d’entraînement de ce jeudi matin, les Nîmois ont fait connaissance avec un nouvel équipement. Une quinzaine de coussins de la marque Waff dédiés au contrôle permanent d’un équilibre contrôlé. Debout ou couchés, les Usamistes s’en sont donnés à cœur joie. « C’est un produit révolutionnaire qui existe depuis des années et il est utilisé par des équipes américaines de basket avec des joueurs comme Rudy Gobert, Lebron James. C’est incroyable, ces produits permettent de travailler les proprio-réception mais aussi de se détendre, de retrouver le sommeil et de faciliter la récupération. Je pense que l’USAM va collaborer avec Waff et va devenir un ambassadeur de la marque », s’enthousiasme David Tebib, le président du club.

La rédaction sports

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio