Publié il y a 1 an - Mise à jour le 26.02.2023 - Yannick Pons - 3 min  - vu 2506 fois

NÎMES La cage va s'ouvrir pour le GFA, gala incontournable de MMA

Nora Cornolle bat Marie Loiseau en 2022 sur arrêt de l'arbitre

- Yannick Pons

Jean-François Billon, ce dingo d'arts martiaux, présente le 14e Gladiator Fighting Arena (GFA). Le rendez-vous nîmois incontournable de l’art martial international, sulfureux et explosif aura lieu le 18 mars au complexe sportif Pablo Neruda.

Référence internationale du MMA, ce gala d’élite offre un show à l’américaine présenté par Sébastien Loew depuis plusieurs années. Le «multi martial art » (MMA) fait recette. Jean-François Billon propose des combats depuis longtemps, bien avant que le MMA ne soit enfin autorisé en France en 2020. Le Nîmois est même un des artisans de l’arrivée de ce sport dans l’hexagone et dans la cage. En septembre dernier la mythique organisation, UFC, a fait le plein à Paris pour sa première représentation en France, avec des combattants qui sont passés par le ring du GFA. Farez Ziam, Nassourdine Imanov ou même probablement bientôt le grand champion qu’est Romain Debienne.

Helder Fernandes gagne le main event en 2022 • Yannick Pons

Aujourd’hui c’est donc une cage, véritable sentinelle de la sécurité des combattants, qui accueille les compétiteurs, dans une discipline martiale exhaustive qui allie pieds, poings et lutte au sol. Jean-François Billon, ce dingo d'arts martiaux, donne un sens à tous les combats. Chaque rencontre découle d'une histoire particulière. Le GFA 2023, quatorzième du nom, conserve la même formule avec une partie amateur et un autre professionnelle en mettant en scène des Gardois.

Un match Nîmes vs Montpellier

Dayyan Jodar, 19 ans, qui progresse chaque année, ouvre le bal en amateurs pour son premier combat. Le jeune nîmois qui compte deux combats en MMA, s’entraîne depuis trois ans au club des Cheminots nîmois cher à Serge Eloffe. Il affronte Robin Queau (Gigean arts martiaux), plusieurs fois champion de France de Sambo. Un match Nîmes-Montpellier va faire des étincelles en semi amateur : Armando Dollano, entraîné par Ramzi Hassan du Muay-thaï nîmois, le club de boxe du Chemin-Bas qui fabrique des champions, affronte Quentin Rabache, poulain de Julien Castanier (Prana Family). Le Montpelliérain a déjà brillé au GFA lors d'un combat amateur international face à un Brésilien et ne traversera pas le Vidourle pour faire de la figuration.

Hulk contre Bomaye au Main event

Amine Boudikane le jeune protégé de Laurent Colombeau du Bushido académie Beaucaire, sera au rendez-vous dans la cage face au Grand-Mottois Noa Caruso, spectaculaire et agressif en combat. À noter le retour au GFA de Jeremy Drinkorn, de Boulogne-sur-mer, qui affrontera Alban Taibi, de La bonne école de Montpellier, entraîné par les fameux frères Schiavo. L'impressionnant Costaricain Ludwing Salazar a souhaité mettre un terme à sa carrière en France, à Nîmes…  Il va tout donner lors de son dernier combat contre l'Avignonnais expérimenté Alexandre Roumette, qui compte plus de 40 combats en MMA. Le Main event, c’est du lourd : en plus de 93 kgs, l'Autrichien d'origine Russe Tarhan “The Hulk” Ibragimov affrontera le Français Heddy "Bomaye” Missouri, dans un combat qui promet d'être punchy. Du côté des filles, Laetitia Gallardo Cobra Kai school de Perpignan se retrouve dans la cage avec la Mentonnaise Alice Michalkiewicz (-48 kgs).

Nora Cornolle bat Marie Loiseau en 2022 sur arrêt de l'arbitre • Yannick Pons

Le GFA prersiste dans la qualité depuis 2014 et cette année encore, avec sa compagne Sandrine et Serge Eloffe, Jean-François Billon promet un spectacle époustouflant. « Le GFA, c’est une organisation familiale. La ville de Nîmes, Nicolas Rainville et ses équipes nous ont toujours soutenus. Ainsi, cette année on aura un écran géant de plus. Et il y aura des surprises », confie le nîmois. Avec notamment un probable combat poids-lourd supplémentaire. Alors pas d’hésitation, il faut vite réserver sa place. La billeterie est ouverte ici.

Informations

Tribunes à 25 euros. 18 mars au complexe sportif Pablo Neruda à Nîmes. Ouverture des portes 17h30, début des combats 18h30.

Yannick Pons

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio