Nîmes Olympique
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 21.08.2018 - norman-jardin - 1 min  - vu 2648 fois

NÎMES OLYMPIQUE Des petits bobos chez les crocos

Moustapha Diallo est resté aux soins, Anthony Briançon et Umut Bozok ont quant à eux été exemptés d’opposition.

Deux jours après leur exploit, les Nîmois ont repris le chemin de la Bastide (Photo Norman Jardin).

Pour le premier entraînement, depuis leur victoire face à Marseille, les Crocos étaient privés de Diallo, resté aux soins. Briancon et Bozok n’ont pas participé à l’opposition

Pour la séance de ce mardi matin, à la Bastide, la première de la semaine, 21 joueurs (dont trois gardiens de but) étaient conviés. Après la traditionnelle séance vidéo, les hommes de Bernard Blaquart ont effectué un réveil musculaire.

Il a été ensuite organisé une opposition, sur un petit terrain, avec des petites cages et sans gardiens de but.

Les rouges (Alakouch, Bouanga, Hsissane, Lybohy, Vlachodimos, Miguel, Thioub, Ben-Amar et Savanier) étaient opposés aux Jaunes (Valls, Ripart, Bobichon, Depres, Landre, Denkey, Paquiez et Guillaume).

Les gardiens de but jouent au volley-ball

Cette opposition s’est disputée sans Anthony Briançon (victime d’une béquille contre l’Olympique de Marseille) et Umut Bozok (douleur à la cheville). Le staff nîmois a préféré les ménager.

Le milieu de terrain Moustapha Diallo est resté aux soins. Il ressentait une douleur à la cheville gauche, suite à un coup reçu le 11 août à Angers. Un test sera effectué ce mercredi matin, mais à priori sa participation au déplacement à Toulouse, samedi, n’est pas remis en cause.

Du côté des gardiens de but, après un début de séance classique, Bernardoni, Valette et Dias ont, avec Sébastien Gimenez, fait un match de volley-ball (2 contre 2).

Norman Jardin

Norman Jardin

Nîmes Olympique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais