Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.02.2023 - Marie Meunier - 3 min  - vu 619 fois

SAINT-ALEXANDRE La belle revanche des filles de "Lalune gym"

lalune gym gymnastique

Les six équipes de niveau 8 du club "Lalune gym". 

- photo Lalule gym

Fondée début 2020, l'association "Lalune gym" a connu des débuts compliqués. Covid-19, pas de salle adaptée, manque de matériels, résultats médiocres en compétition... Mais depuis le début de la saison 2022-2023, le club a trouvé un lieu où s'entraîner, à Saint-Alexandre, et les filles ont fait leur premier podium. 

Après avoir coaché les gymnastes des Saltos de Pont-Saint-Esprit et des Samourais à Bagnols-sur-Cèze, Marina Girardet a décidé de créer son propre club de gymnastique artistique féminine. Mais l'éducatrice sportive s'est heurtée à de nombreuses difficultés. Notamment celle de trouver une salle suffisamment grande, avec une certaine hauteur sous plafond, disponible plusieurs jours par semaine, à un tarif raisonnable. Ses recherches ont longtemps infructueuses alors que les inscriptions se sont remplies tout de suite. 

Malgré tout, elle entame les cours en septembre 2021 dans les locaux de l'école de danse bagnolaise LNB Studio qui lui prête une salle. Mais le plafond, trop bas, ne permet pas aux gymnastes de s'exercer sur les agrès en toute sécurité. Après les vacances de Noël, le club déménage dans une salle mise à disposition par l'IME les Hamelines qu'elle partage avec d'autres associations. "On a dû diminuer les entraînements. [...] Je passais 1h30 à 2h à chaque fois pour installer le matériel dans la salle. Il fallait ensuite l'enlever pour rendre les lieux comme ils étaient. Je n'en pouvais plus", se remémore Marina Girardet. Ces conditions loin d'être optimales s'en ressentent sur les résultats des filles en compétition : "On finissait dernières tout le temps. Même si je les ai préparées mentalement, les filles étaient quand même déçues", ajoute la présidente.

Une salle à Saint-Alexandre 

Mais l'horizon de "Lalune gym" s'est éclairci. Depuis la rentrée de septembre 2022, le club loue sa propre salle dans la zone artisanale René-Dumont, à Saint-Alexandre, village situé entre Pont-Saint-Esprit et Bagnols-sur-Cèze. Marina Girardet a enfin pu installer une partie de son "praticable". Ses protégées peuvent s'entraîner sur tous les agrès : barres asymétriques, poutres haute et basse... Des cours sont organisés les lundis, mardis, jeudis et vendredis soir ainsi que les mercredis et samedis toute la journée. Au total, 120 gymnastes sont licenciées à "Lalune gym". 

80 d'entre elles évoluent aussi en compétition. Si la saison 2021-2022 n'avait pas offert de résultats, la saison 2022-2023 démarre sur les chapeaux de roue. La première compétition départementale (en fédération Ufolep) s'est tenue le week-end du 11 et 12 février, à Uzès. Sur neuf équipes présentées, sept sont montées sur le podium. Et toutes sont qualifiées pour la prochaine échéance régionale. 

En niveau 7, son équipe 7-12 ans a terminé sur la première marche du podium. La jeune Chloé Dupéré a même été première en individuel. En niveau 6, les filles de 11-15 ans ont terminé troisièmes et les 18 ans, premières. Le dimanche 12 février, c'était au tour des six équipes de niveau 8 de faire leurs preuves. Les 11-15 ans ont terminé première de leur catégorie, les deux équipes de 7-12 ans ont fait troisièmes et quatrièmes. Les prometteuses 7-8 ans finissent cinquièmes mais n'ont pas dit leur dernier mot. Les 11 ans et plus sont premières et les 7-10 ans sont troisièmes. Dans cette dernière catégorie, Shéryne Actaou a fait aussi 3e en individuel. 

lalune gym équipes
Les trois équipes de niveaux 6 et 7 de "Lalune gym".  • photo Lalune Gym

Prochaine étape : la compétition régionale. Pour les deux équipes de niveau 6, ce sera à Marvéjol (Lozère), les 25 et 26 mars. Pour les niveaux 7 et 8, il faudra patienter jusqu'aux 15 et 16 avril et se rendre dans l'Hérault, à La Vérune. La qualification sera plus dure à aller chercher. En niveau 8, rien que les 7-12 ans feront face à 21 autres équipes... Qu'importe, le parcours est déjà beau pour ce très jeune club.

Marie Meunier

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio