Actualité générale.Actualités

SÉCHERESSE : UNE PARTIE DU GARD EN CRISE GRAVE !

 

 

 

 

La cellule de suivi de la sécheresse s’est réunie pour faire un nouveau point sur la situation dans le Gard.

 

L’absence de précipitations efficaces sur l’ensemble du département depuis fin août a aggravé la situation hydrologique de la majorité des bassins versants. Les indicateurs de température, de pluviométrie et de sécheresse des sols indiquent que la situation devient critique, voire exceptionnelle.

Les perspectives météorologiques ne permettent pas d’espérer un retour rapide à une situation normale.

Sur les bassins versants de la Cèze, de l’Hérault, des Gardons, de la Dourbie et du Vidourle, les cours d’eau ont atteint ou ont dépassé les seuils de crise. La situation des nappes profondes devient préoccupante, notamment pour le Karst Urgonien de la Gardonnenque.

Par conséquent, afin de préserver les enjeux prioritaires liés à l’alimentation en eau potable, la sécurité et la salubrité publique, le Préfet du Gard prend les mesures de restrictions d’usage de l’eau suivantes :

- Bassins versants de la Dourbie, des Gardons (en amont de la commune de Ners) et de la Cèze (en amont du pont de Tharaux) – Nappe souterraine de la Gardonnenque (Karst Urgonien).

→ Restriction de niveau 3. Les prélèvements qui ne concernent pas l’alimentation en eau de la population, la lutte contre l’incendie, l’abreuvement des animaux et, par dérogation, l’irrigation des pépinières et des cultures maraîchères sont interdits.

- Bassins versants de la Cèze (en aval du pont de Tharaux), des Gardons (en aval de la commune de Ners), du Vidourle et de l’Hérault (partie gardoise).

→ Restriction de niveau 2. Les prélèvements d’eau sont restreints. A titre d’exemple, sont interdits : le remplissage complet des piscines privées, l’arrosage des pelouses, le lavage des voitures. L’arrosage des jardins potagers et l’irrigation sont soumis à des restrictions d’horaires.

- Pour le reste du département.
→  Vigilance simple, sans mesure de restriction. Néanmoins, il est demandé à chacun d'adopter, un comportement citoyen et éco-responsable en utilisant l'eau de manière économe et mesurée.

Ces mesures sont prescrites jusqu'au 30 novembre 2011

Si la situation de la ressource en eau le nécessite, il appartiendra aux Maires concernés de prendre un arrêté complémentaire pour renforcer les mesures de restriction d’usage de l’eau.

L’évolution de la situation fera l’objet d’un suivi régulier, une nouvelle réunion de la cellule de suivi de la sécheresse est prévue le 4 novembre prochain.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité