ActualitésPolémique.

COLLOQUE « FLN » À NÎMES : YVAN LACHAUD S’INDIGNE ET SAISIT LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

Alors qu'un un colloque sur la fédération de France du FLN (Front de libération nationale, d’Algérie) devrait se tenir à Nîmes, les 10 et 11 mars 2012, à la veille de la commémoration des 50 ans de l’indépendance de l’Algérie (le 5 juillet prochain), Yvan Lachaud s'indigne. Voici le communiqué que le député du Gard a fait parvenir à la rédaction d'Objectifgard.com.

"En cette année qui marque le cinquantième anniversaire du rapatriement des français d’Algérie, Yvan Lachaud a estimé comme particulièrement "déplacée" l’organisation d’un tel colloque, et qu’il se devait  de saisir le ministère de l’Intérieur afin qu’il interdise cette manifestation et veille à ce que, "sur cette période sensible de notre histoire, on ne crée pas des tensions inutiles dans notre pays."

Yvan Lachaud, député du Gard, demande par ailleurs à Damien Alary, président du Conseil général, de ne pas engager le département du Gard dans une action aussi "clivante" entre les habitants de notre département.

"Face à l’émotion légitime et prévisible suscitée par l’organisation d’un tel colloque, le Conseil Général n’aurait jamais dû accorder ses locaux. Après une telle maladresse, la voix de la sagesse, de la raison, et de la responsabilité serait de ne pas accueillir, une manifestation qui ravive les plaies et les divisions de notre histoire,  dans des locaux qui appartiennent à tous les gardois, et non seulement à un clan politique."

Un grand nombre d’associations, mais aussi de citoyens se sont, en effet, émus de ce colloque et ont fait part au député de leur volonté de manifester pour faire valoir leur vision de l’histoire, parce qu’ils n’ont pas été invités à s’y exprimer.

Et le député d’indiquer qu’il ne faut pas oublier ce que le FLN représente pour des millions de français, rapatriés, anciens combattants : "un nom à jamais associé à la spoliation, au déracinement, à la guerre, aux attentats, et à la mort de nombreux français. On peut tout à fait concevoir que l’Algérie célèbre un mouvement qui a contribué à son indépendance; beaucoup moins que cette célébration ait lieu dans notre pays."

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité