Actualité générale.Actualités

20.6 MILLIONS D’EUROS POUR LA RÉHABILITATION DU CENTRE ANCIEN DE SAINT-GILLES

 

 

Le 23 février dernier, le comité d'engagement de l'Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU) a donné son feu vert pour engager les travaux de réhabilitation du centre ancien de Saint-Gilles.

Ce dossier avait été sélectionné en 2009 parmi les 25 dossiers retenus composant le programme national de rénovation des quartiers anciens dégradés.

Ce projet ambitieux de 20,6 millions d'euros est financé par l'Etat, ses opérateurs et les collectivités territoriales suivant le schéma suivant :

- L’ANRU : 5,3 M€, l’ANAH : 2,3 M€, l’ Etat : 1,7 M€
- Le Conseil Général : 0,9 M€
- L'Agglomération de Nîmes Métropole : 1,7 M€
- Le solde est supporté par la Ville de Saint- Gilles.

Ce projet de réhabilitation se réalisera sur 7 ans. Il constitue un des volets de la démarche globale de rénovation de la commune (après la rénovation du quartier SABATOT).

Il s’inscrit aussi dans une stratégie de revitalisation du centre ancien autour d'un tourisme patrimonial et culturel, en adéquation avec la valorisation du secteur sauvegardé.

Ce projet comporte différents axes :

1. La reconquête de l'habitat du centre, la lutte contre l'habitat indigne et la diversification de l'offre de logements

- La traitement d'îlots dégradés fait l’objet d’une subvention de l’ANRU de 2,8 millions d'euros.
- Une opération de résorption de l'habitat insalubre pour la création de 12 logements sociaux fait l’objet d’une subvention de l’Etat d'1 million d'€uro.
- La production de logements : 57 logements locatifs sociaux seront livrés sur l'ensemble du périmètre du programme national de rénovation des quartiers anciens.
- Une opération programmée de l'amélioration de l'habitat, rénovation urbaine sera conduite sur 5 ans. L'Agence Nationale de l’Habitat (l’ANAH) a retenu une enveloppe de subventions aux propriétaires occupants et propriétaires bailleurs de plus de 2 millions d'euros. L'objectif est de traiter 50 logements de propriétaires occupants et 75 logements de propriétaires bailleurs avec en priorité les logements indignes ou dégradés.
- Des actions coercitives seront engagées à l'encontre des propriétaires indélicats sur leurs obligations de réhabiliter leur patrimoine indigne dans le respect des droits des occupants.
- Il est enfin prévu la création de 26 logements en accession libre.

2. La réhabilitation d'anciens équipements, le traitement d'espaces publics et la création de parkings

Les anciennes Halles seront réhabilitées afin d'accueillir la maison du patrimoine et du programme national de rénovation des quartiers anciens. Une maison de quartier et des places seront aménagées ainsi que des parkings.
Il est retenu une enveloppe de subvention de 2,5 millions d'euros pour ces opérations.

3. La réhabilitation des commerces

Le fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et les commerces (le FISAC) sera mobilisé à hauteur de 690 000 euros pour réaménager des commerces ainsi que pour la mise en valeur de boulevards.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité