A la uneActualité générale.ActualitésInsoliteSports Gard

LES APPRENTIS RUGBYMEN DE LA ROUTE D’ARLES REMPORTENT LE BOUCLIER DES V QUARTIERS

Jean-Claude Beguerie (à droite) est à l'origine, avec Said Moumen, du tournoi des V quartiers qui a fédéré 60 jeunes autour du rugby. Photo DR/S.Ma
Les 15 jeunes du centre socioculturel de la Route d'Arles ont soulevé le Bouclier du premier tournoi des V quartiers. Photo DR/

Au terme d'une semaine d'initiation au rugby, c'est l'équipe des jeunes du centre socioculturel de la Route d'Arles à Nîmes qui a remporté ce samedi 14 avril, le Bouclier du tournoi des V quartiers.

À la tête de ce tournoi des V quartiers de Nîmes, deux hommes, Jean-Claude Beguerie, bénévole et éducateur fédéral 3ème degré au Rugby Club Nîmes Gard (RCNG) et Said Moumen, le président du Comité de quartier de Haute-Magaille aidés par Alexandre Salle, le coordinateur du projet au sein du RCNG. Tous deux se sont associés pour mener à bien ce projet de fédérer les jeunes des quartiers de Nîmes autour du rugby. Et à force de mêlées remportées et de plaquages, ils sont parvenus à marquer l'essai entraînant dans leur équipe le Conseil général du Gard, le Conseil régional Languedoc-Roussillon et la mairie de Nîmes, après un an de discussion. C'est ainsi qu'est né le premier tournoi des V quartiers qui a eu lieu ce samedi au Stade Kauffman à Nîmes, après une semaine d'entraînement intensif avec soixante jeunes. Des jeunes inscrits dans les cinq centres socioculturels de Nîmes : Chemin-Bas d'Avignon, Mas de Mingue, Valdegour, Gambetta et Route d'Arles.

"L'an passé, le proviseur du collège Condorcet a demandé au Rugby Club Nîmes Gard d'organiser un stage de rugby avec ses élèves de 6ème, 5ème et 4ème. À la fin de ce stage, il y a eu un tournoi sur le stade du Centre Sportide la Bastide. Près de 400 jeunes étaient réunis, c'était vraiment extraordinaire" se souvient Jean-Claude Beguerie. C'est suite à cet événement que Said Moumen a demandé au bénévole-éducateur qui a intégré le RCNG en 1969, de créer un nouveau tournoi pour les jeunes des quartiers.

Ainsi, tous les après-midi de la semaine passée, les soixante enfants, filles comme garçons, ont pu tâter du ballon ovale et pour beaucoup, apprendre les règles du jeu sur le terrain, le tout sur fond de discipline. Le rugby, c'est du sérieux. "Pour jouer au rugby, il faut être courageux. Les enfants ont montré qu'ils l'étaient en s'inscrivant à ce tournoi. Ensuite, tout au long de la semaine, nous -- les éducateurs des centres socioculturels et les sportifs -- leur avons appris les valeurs du rugby : prendre l'initiative, être solidaire pour pouvoir avancer collectivement etc. Des valeurs de la vie en réalité. Et puis, ils ont pu s'initier aux techniques individuelles" précise Jean-Claude Beguerie. "Et en cinq jours, leur état d'esprit a complétement changé. Ces jeunes de quartiers que l'on dénigre trop souvent, ont de la valeur, il suffit de s'occuper d'eux, de les aimer et vous verrez, ils vous le rendront bien. J'en ai remis à leur place plus d'un et généralement, ce sont ceux que j'ai recadré qui aujourd'hui traversent la rue pour venir me serrer la main" ajoute le passionné de rugby, les larmes aux yeux.

Jean-Claude Beguerie (à droite) est à l'origine, avec Said Moumen, du tournoi des V quartiers qui a fédéré 60 jeunes autour du rugby. Photo DR/S.Ma

Discours validé par Reda, 13 ans, inscrit au centre socioculturel du Chemin-Bas d'Avignon qui lui, s'est vraiment amusé toute la semaine : "J'avais déjà joué au rugby avant ce tournoi, mais c'est vrai que ce stage d'une semaine m'a permis de mieux apprendre à plaquer, c'est ce que j'aime le plus dans ce sport. Ça change du foot que tout le monde pratique dans les quartiers. Au moins on voit autre chose" lance le rugbyman en herbe qui prévoit dès l'année prochaine d'entrer au RCNG.

Le tableau final du tournoi

Ce samedi, en fin d'après-midi, c'est donc l'équipe du centre socioculturel de la Route d'Arles qui a brandi, avec fierté, pour la première fois le Bouclier du tournoi des V quartiers au terme d'un match très serré face à l'équipe de Valdegour. Score final, un essai à zéro. Sur la troisième marche du podium, on retrouve l'équipe du Chemin-Bas d'Avignon, quatrième l'équipe du Mas de Mingue et cinquième Gambetta.

Le Bouclier sera ainsi exposé une année durant au centre socioculturel de la Route d'Arles avant d'être remis en jeu lors du deuxième tournoi des V quartiers. "Rendez-vous dans un an" promet Jean-Claude Beguerie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité