Faits Divers

ALÈS : ELLE MET FIN À SES JOURS APRÈS AVOIR APPRIS QUE SON COMPAGNON EN AIMAIT UNE AUTRE

Ce dimanche à Générac (Photo : Coralie Mollaret)

Elle n’avait que 24 ans et pourtant, ce mardi 24 avril, elle a mis fin à ses jours « accidentellement » en se tirant une balle dans la tête, suite à une dispute avec son compagnon. 

C’est dans un appartement du quartier de Rochebelle à Alès que s’est produit le drame, en tout début d’après-midi. Une dispute éclate entre le couple. Le jeune homme âgé d’une vingtaine d’années fréquente une autre femme, sa compagne vient de le découvrir. Les cris résonnent dans le domicile du couple.

Et puis, la jeune femme attrape une arme — qui appartient à son compagnon — se retire dans la salle de bain avant de la retourner contre elle pour faire peur à son compagnon et aurait tirer « accidentellement. » Son compagnon n’a rien pu faire pour l’arrêter dans son geste fou. Contactés par le jeune homme qui tentait de calmer ses enfants, deux garçons âgés de 2 et 3 ans présents au moment du drame, les secours et les policiers n’ont pu que constater le décès de la jeune femme.

 

Articles similaires

2 commentaires

  1. Je suis très étonné de lire de tels propos, alors qu’une enquête est en cours et que le résultat de l’autopsie n’est pas connu. Connaissant la victime, je trouve que la thèse du suicide est un raccourci facile, mais c’est sûr cela en enragerait certains, car quand il y a suicide il n’y a pas de responsable…. J’espère que la justice va faire toute la lumière sur cette tragédie qui est loin d’être terminée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité