Actualité générale.Actualités

UZÈS : Après huit ans de contrat au collège Lou Redonnet, elle se retrouve sans emploi

Une poignée de professeurs et d'assistants d’Éducation à la vie scolaire accompagnés de syndicats se sont mobilisés ce mardi matin pour soutenir Mireille Rosario, remerciée après huit ans de contrat au Collège Lou Redounet à Uzès. Photo DR/S.Ma

Les assistants d’Éducation de la Vie Scolaire du Collège Lou Redounet à Uzès ainsi qu'une poignée de professeurs accompagnés des organisations syndicales Sud Éducation, CNT, et SNETAA-FO, se sont mobilisés ce mardi matin pour soutenir leur collègue Mireille Rosario.

Après huit ans de bons et loyaux services au sein de l'établissement uzétien, Mireille Rosario, 57 ans, sera remerciée dès le mois de septembre 2012. Pourquoi ? L'assistante d’Éducation est allée au bout de son contrat de six ans comme le prévoit la législation datée du 10 avril 2003. À trois ans de la retraite, elle se retrouvera donc sans emploi. "Je comprends que j'ai fini mon contrat de six ans, mais je souhaiterais que l'on me donne un autre poste, je veux rester dans la vie scolaire. J'ai travaillé au collège Lou Redounet pendant huit ans. J'ai été secrétaire d'intendance, assistante d'éducation et même CPE (Conseiller principal d'éducation)" raconte Mireille Rosario.   Des courriers ont été adressés au Recteur de l’Académie, au Ministre de l’Éducation Nationale et au nouveau député de la 6ème circonscription du Gard, Christophe Cavard.

Une réflexion pour le statut précaire des personnels de l’Éducation

Mireille Rosario est un exemple parmi tant d'autres révélant haut et fort le statut précaire des personnels de l’Éducation. Ils seraient "5 000 précaires dont 1 200 Assistants de Vie Scolaires" selon le collectif des Précaires sur le Gard, représenté ce mardi par David Houtecoeur secrétaire académique de Sud Éducation et Renaud Castel (SNETAA-FO) commissaire paritaire CPE. "Nous revendiquons la titularisation sans condition de tous les précaires de l’Éducation qui multiplient les contrats courts (AEP, AVS, CPE, enseignants contractuels) sans bénéficier d'une revalorisation de leur qualification." Voilà pourquoi, ils se sont joints au combat de Mireille Rosario qui d'après David et Renaud, devrait "être titularisée au Collège Lou Redounet citant la loi Sauvadet selon laquelle si le contrat d'AED est de 6 ans et un jour, la personne doit être requalifiée en CDI."

La situation reste incertaine pour Mireille Rosario qui en fin de matinée a rencontré le principal du Collège. "Les espoirs sont minces d'autant que nous allons rentrer dans la période des grandes vacances. Nous verrons dès la rentrée en septembre" confie Mireille sans enthousiasme.

 

 

 

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “UZÈS : Après huit ans de contrat au collège Lou Redonnet, elle se retrouve sans emploi”

  1. Quelle blague….mireille comme les autres savaient a quoi s’attendre….il suffit de rappeler que légalement l’accès a la fonction publique se fait par concours….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité