Actualité générale.Actualités

SECOURS POPULAIRE : L’épicerie solidaire rouvre ses portes aux étudiants précaires

Lors de l'année scolaire 2011-2012, 93 étudiants ont fait leurs courses dans le Solidaribus du Secours Populaire 30. Photo DR/S.Ma
Lors de l'année scolaire 2011-2012, 93 étudiants ont fait leurs courses dans le Solidaribus du Secours Populaire 30. Photo DR/S.Ma

Du 7 mars au 16 mai 2012, 93 étudiants ont embarqué dans le Solidaribus, une action à l’initiative du Secours Populaire du Gard. Ainsi, tous les mercredis de 14h à 17h, sur le parking de l’Université de Nîmes (Site Vauban), le bus aménagé en épicerie, a offert un large choix de produits alimentaires et d’hygiènes pour un prix symbolique de 2€ pour deux passages par mois. Les bénévoles ont aussi proposé un véritable accueil et suivi de l’évolution de la situation de chacun « pour que la précarité ne soit pas un frein à leur réussite scolaire. »

Une première pour la rentrée 2011-2012 qui, force est de constater, n’a pas été vaine. C’est un fait établi que les étudiants sont directement touchés par la précarité, notamment ceux qui doivent subvenir à leurs besoins sans pouvoir compter sans aide, quelle qu’elle soit. Logement, alimentation et parfois même crédits, les factures s’accumulent, plongeant le compte bancaire des jeunes dans le rouge, à la limite de la banqueroute. Bien sûr, la majorité des étudiants rencontrés cette année, âgés de 20 à 23 ans, sans emploi et locataires, ont droit à des Bourses (49% d’entre eux) et aux APL (47%). Une aide précieuse mais dont le versement reste trop tardif. « le premier trimestre reste très compliqué pour les jeunes car les aides ne sont versées qu’à partir du 1er janvier. »

Rentrée 2012-2013 : Un démarrage sur les chapeaux de roues

C’est confirmé, l’opération du Solidaribus sera reconduite cette saison 2012-2013. Et déjà, des nouveautés sont annoncées pour permettre d’aider un maximum d’étudiants. « Nous allons ouvrir un accueil dans les locaux de la Fédération du Gard (104, route d’Avignon à Nîmes) deux samedis par mois. Cela nous permettra de rencontrer les étudiants, de prendre le temps de discuter avec eux et pour ceux qui souhaitent s’inscrire, de remplir le dossier pour avoir accès au Solidaribus » précise Virginie Blot, chargée des actions jeunesse au Secours Populaire 30. Et pour pouvoir remplir cette épicerie mobile, la Fédération compte sur les dons des particuliers.

Ainsi, à l’occasion de la Feria des Vendanges à Nîmes qui aura lieu du 13 au 16 septembre, le Secours Populaire installera un stand de restauration sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle. « Les fonds récoltés nous permettrons de financer nos actions. »

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité