Alès-Cévennes

VALLERARGUES : Rentrée des classes du « Temps des Cerises », ce vendredi 07 septembre 2012

La communauté de Communes du Grand Lussan et le Conseil Général du Gard présentent avec le soutien du Conseil Régional Languedoc Roussillon, Le Temps des Cerises, la saison d'art de la rue en milieu rural.

Après les 2 premières soirées qui ont été un vrai succès public (presque 500 personnes par soir !), voici la rentrée des classes du « Temps des Cerises » (saison d’art de la rue en milieu rural) !

Au moment de sa rentrée de saison, Le Temps des Cerises s’affirme comme un évènement culturel majeur du Pays Uzège Pont du Gard (hors saison estivale). Depuis 9 ans maintenant, Le Temps des Cerises s’invite dans les villages de la
C2C du Grand Lussan.

Le Temps des Cerises c’est :
- Une saison d’art de la rue en milieu rural, 300 spectateurs en moyenne par soirées (9 habitants au Km 2)
- Un accompagnement des Cies émergentes,
- Un soutien aux créations locales et régionales,
-  Une volonté revendiquée de moments conviviaux (les repas de quartier)

Le temps des cerises est membre des réseaux :

- Régional : La diagonale (réseau pour la création et la diffusion des arts de la rue en Languedoc Roussillon, avec Le Cratère, les Transes Cévenoles,…)
- Local : avec le festival « l’accordéon plein pôt » (St Quentin la Poterie), la fête de la cerise (Remoulins), la fête du Pois Chiche (Montaren)

www.objectifgard.com vous propose de découvrir la programmation de la soirée du vendredi 07 septembre 2012 :

19 : 00 – Cie NEZdames et Nezsieurs « Hep les mobiles » (duo clownesque)

Duo clownesque (Gard)
Deux personnages aux allures de techniciens d'un genre communal, délégués à la gestion des événements culturels, accueillent le public, gèrent la sécurité en organisant la bonne circulation des personnes, sans oublier de vérifier scrupuleusement le bon fonctionnement des portes, puis s'installent comme des spectateurs enthousiastes. Mais le spectacle ne démarrant pas, nos deux communaux vont alors s'aventurer sur scène à la recherche des artistes. Pleins de bonne volonté, ils installent et désinstallent le matériel, mélangent, perdent et reperdent les affaires découvertes en coulisses, et se glissent peu à peu dans la peau d'artistes improbables, au vu de leur maladresse et de leur fragilité. Ils vont alors se frayer un chemin impromptu dans l'univers du cirque, jusqu'à l'exploit impossible mais véritable!

20 : 30 - repas de quartier (amenez votre pic - nic !)

22 : 00 - Le Bus Rouge (fanfare)

“Ah que voilà de la belle ouvrage, et originale avec ça ! Le Bus Rouge est une fanfare de rue qui conjugue, et ça n’est pas banal, airs de bal folk divers et de fanfare avec leurs propres compositions. Mais cela n’est pas, loin s’en faut, leur seule originalité. Saluons tout d’abord des arrangements soignés, au carrefour des musiques actuelles et traditionnelles, qui laissent souvent place à des improvisations solistes sur des boucles rythmico-mélodiques. Et ensuite, un son typique dû à la présence, au milieu d’instruments classiques de la fanfare (cuivres, saxo, clarinette, flûte piccolo et caisse claire), d’un tambour occitan et surtout d’un hautbois du Languedoc. L’instrument au son quelque peu sauvage (remplacé parfois par un graille), déhanche bigrement et ensoleille de ses harmoniques boisées cette formation de la région lyonnaise. Un premier album, tonitruant et enflammé, en tout point superbe !” François Saddi, Trad’Mag

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité