Actualité générale.Actualités

INITIATIVE « Jump ta Forme » secoue les petits Nîmois

Ce lundi 22 octobre, 200 élèves nîmois ont participé à l'opération "Jump ta Forme" au complexe sportif Pablo Neruda. Photo DR/S.Ma

Baskets aux pieds et veste de survêtement sur le dos, près de 200 écoliers nîmois ont participé ce lundi 22 octobre, à l'opération Jump ta forme (parrainée par Tony Parker) organisée dans l'enceinte du complexe sportif Pablo Neruda. Une initiative portée par l’Institut des Rencontres de la Forme.

Le Diagnoform Kids : 5 tests physiques pour évaluer la vitesse, la force, l'endurance, la coordination et aussi la souplesse. Photo DR/S.Ma

Ainsi, toute la journée, la sueur a dégouliné sur les fronts des enfants partis à la quête de la grande forme et du bien-être. Et ce n'est pas par hasard si l'association a voulu s'implanter dans des quartiers dits "populaires" pour transmettre le goût de l'activité physique aux enfants : "C'est là qu'ils sont plus sédentaires parce que les parents n'ont pas forcément les moyens de les inscrire dans un club de sport. Et il ne sont pas forcément informés de l'existence d'associations sportives. Alors, ils ne pratiquent aucune activité physique et leur conditionnement physique se dégrade d'année en année" précise Isabelle Dona, directrice Conseil de l'agence Link-up prestataire de l'Institut des Rencontres de la Forme.

Les associations Nîmes Basket et les Krokos Rollers participaient aussi à l'opération Jump ta Forme. Photo DR/S.Ma

Afin d'évaluer "le conditionnement physique" des enfants, l'Institut des Rencontres de la Forme a mis au point un outil nommé le Diagnoform Kids. Il s'agit en fait d'une série de cinq tests physiques pour mesurer les aptitudes des jeunes que ce soit la souplesse, l'endurance, la force, la vitesse et la coordination. Ainsi ce lundi, les petits Nîmois ont pu se tester : "Il n'est pas question de pointer du doigt les faiblesses mais plutôt les forces de chacun afin qu'il puisse s'orienter vers tel ou tel sport non pas pour la compétition mais pour le bien-être. À la fin des tests un diplôme est remis à l'enfant pour valoriser ses acquis" ajoute Isabelle Dona soulignant que "l'action de la ville pour développer l'offre d'activités est aussi comprise dans le projet."

Les données de chaque enfant ayant participé à l'opération Jump ta Forme à Nîmes, Lyon, Villeneuve-la-Garonne et Courrières dans le Pas-de-Calais, seront enregistrées (anonymement) et feront l'objet d'une étude menée par l'observatoire de la forme.

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité