Du côté d'Alès

SAINT-AMBROIX : Festival du Bordedans, ce samedi 17 novembre 2012

 

Ce samedi 17 novembre 2012 à partir de 20h, rendez-vous au Festival du Bordedans, au centre socio-culturel de Saint Ambroix.

Au programme des concerts : TRANSGUNNER, BOTTLE NEXT, CEVENN' OLD SOUND et DARK CORE LEON.

www.objectifgard.com vous présente les artistes de la soirée :

TRANSGUNNER : Transgunner, c’est trois amis qui commencent la musique ensemble à l’âge de 14 ans, partis de rien, voulant simplement exprimer les émotions qu’ils ressentent au contact de la musique en général. Après plusieurs années d’apprentissage, dans leur premier groupe TEOH, plutôt métal, ils évoluent et s’intéressent de plus en plus au rock. Ils écoutent Beatles, The Who, Rolling Stones, Alice Cooper, Sex Pistols, Joe Division…, puis Guns n’Roses, Muse, The White Stripes, The Hives, Jet,.. Arctic Monkeys, Frantz Ferdinand… C’est en Février 2007 qu’ils commencent leurs premiers enregistrements « garage » pour participer à des tremplins tels que « Les Oreilles Du Renard » qu’ils remportent. Les choses sérieuses peuvent commencer : une mise en place plus aboutie des morceaux, une recherche plus profonde sur les intentions, sur la ligne artistique, sur la substance du projet, sur le propos, les emmènent vers un style beaucoup plus personnel. Ils changent de nom durant l’été 2007 pour désormais s’appeler TRANSGUNNER. S’en suivent plus d’une trentaine de dates durant la période Novembre 2007 – Juin 2008, et leur première session studio en août 2008. De cette session naît leur premier EP « Electric&Excentric&Orgasmic. ». Le style suit une évolution influencée par les sons empruntés au disco-rock à base de rythmes plus dansants et plus entraînants encore. A partir de la rentrée 2008, Transgunner passe à la vitesse supérieure. Retenu sur le dispositif « Miz’Ampli en Drôme Ardèche», résidences et répétitions s’enchaînent. La structuration du groupe est également en route avec une entrée dans le catalogue Lamastrock. De nombreuses dates arrivent (plus d’une centaine en 3 ans), Montjoux festival, Rock’Preserv, Mistral Palace, Fest’Route, l’International à Paris, Rail théâtre de Lyon, etc…Ils remportent plusieurs tremplins et notamment Les Rocktambules de Rousson ou la scène Pression Live 2010 de Bourges. En 2009 ils sont retenus une première fois pour les auditions régionales du printemps de Bourges parmi plus de 400 candidatures en région mais ne sont pas retenus au final pour le printemps de Bourges. En 2010, avec plus d’expérience et une maturation du projet, nouvelle sélection régional et cette fois–ci le jury national les confirme pour les découvertes Printemps de Bourges – Avril 2011 parmi plus de 4000 candidatures nationales. C’est aussi l’année où se succèdent de nombreux enregistrements, pré production du futur album.

 

BOTTLE NEXT :  Sans crier garde, en juste deux années d’existence, Bottle Next fait une entrée fracassante dans le monde de la musique, mettant au passage un grand coup de pied dans la fourmilière. Un batteur à la frappe missile, Marty, associé à un guitariste/chanteur à l’électro-acoustique impertinente, Pierre. La paire livre un rock sulfureux, mix de métal, de blues, de folk et de progressif. Chez-eux les étiquettes sont volages, insolemment malmenées au fil d’une trame épique, funambule et tempétueuse où ses deux chevaucheurs de rythmes sculptent à même la note. De ce folk-song improbable à la rock’n roll attitude, Bottle Next casse les codes pour mieux les réinventer de sa palette sonore créative à la subtilité volubile, à l’image de ses références éclectiques, aussi vastes qu’improbables: Meshuggah , Pierre Vassiliu, Fink, Zappa , Bjorn Berge. Questions textes, la forme reste abstraite, à l’instar d’un Jean Fauque lorsqu’il écrit pour Alain Bashung ou à un Bertrand Cantat. Des mots qui renvoient à des images, histoire de coller à une musique sous pression faite d’instants et de sensations où l’auditeur/spectateur se laisse capturer. Un maxi 5 titres prolonge sur platine les frasques scéniques des deux compères en attendant un premier album prévu pour 2013.

 

CEVENN' OLD SOUND : En 2007 Arno (guitare), Olivier (chant lead/guitare) et Guillaume dit Momo (guitare basse) décident de se réunir régulièrement pour composer ensemble. Bien qu’issus d’univers musicaux très différents le Reggae s’impose à eux comme une évidence - « Aucune musique n’aurait su mieux nous réunir. C’est LE trait d’union du groupe, notre famille musicale… celle où règnent les bonnes vibrations, l'envie de nous retrouver pour jouer... celle qui nous rend heureux finalement » ! La voix authentiquement «éraillée» d’Olivier porte dès les premières répétitions des textes tranchants, qui ne font jamais d’impasses. Des textes taillés dans le vif, brûlés au fer blanc à l’image du chanteur, forgeron dans la vie, où chaque phrase chaque mot trempe dans des mélodies subtiles et marquantes. 2 guitares, 1 voix, 1 basse qui donnent à ces 3 musiciens la direction à suivre: un Reggae Roots qui ne se revendique d’aucun courant naissant, mais qui donne à chacun tout l’espace pour s’exprimer et faire de la musique des Cévenn’Old Sound une musique naturelle et spontanée.A St Ambroix (30), aux pieds des Cévennes, le groupe se pose. Il y puise son inspiration et y grandit. S'y joignent Anaïs/Charlotte/Magali (choristes), puis Stany (claviers), Joël (batterie), Geoffrey (trombone). Ce décor où la nature offre chaleur et rudesse se campe subtilement dans la musique chaude, colorée et sans concession des Cévenn’Old Sound. De ce lieu de travail où règnent toujours la bonne humeur et l’amitié émerge un répertoire déjà très marqué du «son» Cévenn’Old Sound. Le public ne s’y trompe d’ailleurs pas. Dès les premiers concerts l’accueil fait au groupe est sans conteste le signe qui les encourage à creuser la brèche qu’ils viennent d’ouvrir. Ils développent et aiguisent leurs titres au fur et à mesure des scènes. Dans la foulée ils enregistrent un premier CD de démo 5 titres (Studio Woots, Gallargues(30) mixé et enregistré par Michton en Sept.2011). Enregistrement qu’ils remportent en Mars 2010 lors du tremplin Rock A Guda (organisé par l'association Rock A Guda et la radio locale Radio16). En seulement 2 jours ils enregistrent et mixent 5 morceaux en «prise live». A peine sortie la démo est diffusée sur les ondes de Radio 16 lors d’une émission où le groupe se produit en direct. Le ton est donné: un son et un style propre à ce groupe généreux qui ne cesse d’explorer les possibilités infinies d’une musique indémodable. Écouter les Cévenn’Old Sound ou les voir se produire sur scène, c’est un peu comme remonter l’horloge du temps et de la musique. Tout en regardant se dérouler la vie au quotidien avec ses injustices, ses extrêmes, ses tristesses mais aussi ses joies… Un moment qui vous plongera dans la chaude lumière des Cévennes, celle-là même qui irradie et fait la chaleur des chansons et des mélodies des Cévenn’Old Sound.

 

PAF: 10 Euros

Renseignements : 06 64 72 81 64 /  www.rock-a-guda.fr

 

Sorties du week-end du 17 et 18 novembre 2012 dans le Gard ICI

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité