Actualité générale.ActualitésFaits Divers

REMOULINS Deux individus suspectés de 11 cambriolages incarcérés au Pontet

Le résultat de la perquisition au domicile d'un des suspects incarécérés au Pontet. Photo Dr/
Le résultat de la perquisition au domicile d'un des suspects incarcérés au Pontet. Photo Dr/

L’affaire remonte au mois de septembre. Divers cambriolages ont été perpétrés dans des résidences
principales notamment sur la commune de Remoulins mais également Sernhac et Vers-Pont Du Gard. Le mode opératoire est systématiquement identique :  Les auteurs rentrent sans effraction dans des
résidences par les portes ou les fenêtres non verrouillées, souvent durant le sommeil de leurs victimes. Ils en profitent même pour voler les véhicules des victimes lorsque les clés sont sur le contact. Lors d’un cambriolage, un des malfrats n’a pas hésité à frapper violemment une personne âgée avec qui il s’était retrouvée nez à nez en pleine nuit.

Au fil des faits commis par les individus, la communauté de brigade de Remoulins en charge de l’enquête procède à des recoupements. Dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 novembre 2012 à une heure très avancée, le police intercommunale du Pont du Gard interpelle un individu fortement soupçonné d’être le conducteur d’un véhicule volé pris en chasse quelques minutes plus tôt par le PSIG de Nîmes et dont le conducteur avait réussi à prendre la fuite.

Après diverses investigations, le vendredi 16 novembre, les gendarmes de la communauté de brigade de
Remoulins disposent de suffisamment d’éléments pour perquisitionner avec le concours du PSIG de Nîmes et des enquêteurs du groupe de lutte contre les cambriolages de la compagnie de Nîmes au domicile de l’individu contrôlé. Une perquisition qui permet de retrouver de nombreux objets issus de ses vols. Placé en garde à vue, celui-ci a reconnu être, avec l’aide d’un complice, « l’auteur d’un vol de plaque d’immatriculation, d’usage de fausse plaque, de détention de stupéfiant, de défaut de permis de conduire, de onze cambriolages dont un avec violence et de sept vols de véhicule sur la commune de Remoulins et ses environs » a-t-on appris de source militaire.

Présentés dimanche 18 novembre 2012 devant un magistrat du Tribunal de grande instance de Nîmes, les deux individus se sont vus délivrés un mandat de dépôt par le juge des libertés et de la détention et ont été incarcérés à la Maison d’arrêt du Pontet dans le Vaucluse. Une procédure de recel a été établie à l’encontre d’un troisième individu qui a été remis en liberté. Une information judiciaire a été ouverte par le juge d’instruction.

S.Ma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité