Actualité générale.ActualitésPolitique

ALÈS : Précarité, la CGT tire la sonnette d’alarme !

Action choc ce midi à Alès ! A l'initiative du Collectif de Soutien aux Précaires du bassin alèsien, une quinzaine de repas chauds ont été distribuée à la Bourse du travail. Le but : alerter les élus locaux sur "la précarité grandissante" du bassin alésien.

"On ne peut pas rester insensible à cette pauvreté grandissante ! Nous accueillons de plus en plus de personnes précaires à notre permanence", témoigne Bernard Vire, de la CGT chômeurs et membre du Collectif de Soutien aux Précaires. Un collectif qui a organisé, à midi, "une distribution de repas chauds" à une quinzaine de personnes sans logement.

"A Alès nous comptons près de 500 mal-logés, ce qui est quand même important, dans une ville comme Alès (NDLR : 90.000 habitants)", rajoute le syndicaliste. Avec le collectif, ce dernier a rassemblé des vivres (charcuterie, lasagnes, fromage, café) avec le concours de l'association RESF, du Secours populaire, de Solidaires…

Fondé à la fin de la trêve hivernal 2011, ce collectif est né de la volonté de diverses associations locales (collectif des mal-logés, LDH, CNT, Solidaires…) de créer un point d'accueil "24h sur 24", explique Bernard Vire, qui remarque que "devant le nombre grandissant de personnes en difficultés et malgré l'importance du travail accompli par les associations caritatives, ce n'est pas suffisant. Nous avons remarqué que les sans-abri ne peuvent prendre un repas chaud à midi, ce qui, en cette période hivernale, engendre des carences alimentaires et de gros problèmes de santé liés au manque de calories." 

Reçus par le sous-préfet, les membres du collectif attendent la formation d'une table ronde "avec les services de l'état, les associations et les élus locaux. A ce jour, nous n'avons toujours pas de réponse des responsables politiques, ni même du Sous-préfet", affirme Bernard Vivre. Le message est à nouveau passé.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Quelques petites rectifications sur l’interprétation de mes dires :
    La ville d’Alès compte moins de 42000 habitants et l’agglo a peu près 100000.
    « La plupart des points d’accueil ne sont ouverts que quelques heures par jour » Je dois préciser que mon propos était : « Devant le nombre grandissant de personnes en difficultés et malgré l’importance du travail accompli par les associations caritatives, ce n’est pas suffisant. Nous avons remarqué que les sans-abri ne peuvent prendre un repas chaud à midi, ce qui, en cette période hivernale, engendre des carences alimentaires et de gros problèmes de santé liés au manque de calories. »
    « A ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse des responsables politiques, ni même du Sous-préfet.
    Cordialement
    Bernard VIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité