Actualité générale.Actualités

NÎMES : L’enfant, des droits et des devoirs

"L'enfant n'est pas un homme en devenir. C'est déjà un homme avec des droits et des devoirs", a expliqué, ce matin, Mme Jauvert, enseignante à l'école Aubouille de Nîmes, à l'occasion du vernissage de l'exposition l'Art postal au service des droits des grands... Et des petits. Située dans le hall de la mairie, cette manifestation se tient jusqu'à vendredi prochain.

Du hall de l'hôtel de ville se dégagent des ondes multicolores… La magie de Noël ? Non. Celle des enfants des écoles élémentaires d'une quinzaine de départements  (France métropolitaine et Dom Tom) qui ont participé à l'action de l'OCCE (Office central de coopération à l'Ecole). A l'occasion des 23 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant, ratifiée par l'ONU en 1989, la coopérative solidaire a lancé le projet national "Art postal".

"Chaque enfant a décoré une enveloppe et écrit deux petits textes sur le thème du respect des droits de l'enfant", explique Mme Jauvert, enseignante et membre de OCCE. L'opération a un double objectif : toucher les petits "en les faisant réfléchir à  leurs droits et devoirs", mais aussi "sensibiliser les adultes", enseignants et spectateurs, qui ont découvert les oeuvres à l'espace Pablo Neruda, lors de leur première présentation, en novembre.

"Un enfant est un être humain à part entière. Ce n'est pas un homme en devenir", explique Mme Jauvert. Première date significative de l'évolution du droit des enfants en France : 1841, avec l'adoption d'une loi fixant la durée du travail à 8 heures par jour  pour les enfants de 8 à 12 ans !

Ratifiée en 1989, la convention est aujourd'hui signée par 192 pays, excepté par les Etats-Unis ou la Somalie. Les raisons de ce non engagement : "aux Etats-Unis, la peine de mort est autorisée pour les enfants. En ce qui concerne la Somalie, elle n'avait pas de gouvernement à l'époque", précise l'enseignante.

"Par cette action, on apprend beaucoup de choses sur la condition des enfants", poursuit Mme Jauvert. "Aux Antilles, certains aimeraient bien arrêter de manger la même chose…". "Les enfants savent ce que cela signifie 'avoir des droits'". Pour exemple, une lettre portait sur la discrimination : "Cher ami, il y a un enfant noir de peau dans mon école. Il se fait rejeter et on se moque de lui (…) J'aimerai bien l'aider".

L'exposition Art postal au service des droits pour les grands… Et les petits, retrace ainsi les préoccupations diverses de populations en fonction de réalités sociales différentes… Voilà ainsi une belle fenêtre sur le monde. A découvrir, le temps d'un passage, dans le hall de la mairie de Nîmes.

C.M

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité