A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES La braderie d’hiver a perdu de sa superbe !

Entre midi et deux, boulevard Amiral-Courbet… Il n'y a pas foule ! Sous un beau soleil qui réchauffe les cœurs, il y avait encore quelques places libres, autour de l'esplanade et de la gare Feuchères, pour se garer… Etrange, alors que la traditionnelle "grande braderie d'hiver" a débuté ce mercredi. "Ça, ce n'est pas ça une braderie", s'insurge Morgane. "Ça ressemble beaucoup au marché de la ZUP le mercredi", avance, de son côté, Sonia.

Pochette tablette : 10 euros !

Pour ces consommatrices, addicts du shopping en tout genre, les articles proposés ne se distinguent pas des traditionnels rendez-vous hebdomadaires, alors qu'historiquement les braderies "proposent des vêtements et des produits de marques à prix cassés".

Les potentiels clients peuvent néanmoins faire quelques affaires : des pochettes pour leur tablette à 10 euros, contre 40 en grande surface ; des lots de vernis à ongles (5euros les 7 vernis), des pantalons à 5 euros… Attention, la qualité peut évidemment s'en ressentir !

"C'est vrai que cela ressemble à un marché, mais bon, ça fait de l'animation…", lance, optimiste, Salwa, qui vient d'acheter un sac à main.

Côté commerçants, les mines se sont pas plus réjouies !  A 18 euros le mètre carré, quelques uns des 150 étaliers, situés à Amiral Courbet, sont déçus de cette "petite affluence". "C'est moyen", nous explique Louis-Philippe, venu spécialement de Lyon pour l'occasion.

"Un 30 janvier, en fin de mois les gens n'ont pas encore reçu leur paie ou leurs allocations", lance Priscilla, une commerçante, venue elle, de Béziers. A noter que les soldes d'hiver ne sont toujours pas terminés ! Vraisemblablement la fièvre acheteuse ne contaminera pas nos Nîmois aujourd'hui…

C.M

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES La braderie d’hiver a perdu de sa superbe !”

  1. Et oui!!!! Avant la braderie ce n’était pas ce que l’on a vu aujourd’hui… les commerçants du centre ville jouaient le jeu en exposant sur le trottoir!!! Là, les quelques affaires peuvent très bien se faire le mercredi ou le lundi aux Costières!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité