Actualité générale.ActualitésPolémique.

NÎMES : Mouvement de protestation d’une partie du personnel de la CCI

Manifestation du personnel de la CCI

Vendredi soir, de chaque côté de la rue de la République, il y avait deux mondes. Celui, dans les somptueux locaux de la CCI, qui célébrait la réussite de la quatrième édition de la nuit de l’orientation (lire notre article). Et, sur le trottoir d’en face, dans un froid glacial, celui de la colère et de la détresse marqué par des manifestants comme Christian Oyharcabal, secrétaire régional de l’UNSA CCI Languedoc-Roussillon, lui-même entouré d’une vingtaine de personnes, des nîmois pour la plupart mais aussi d’une poignée de montpelliérains. Il explique le pourquoi de cette manifestation : « Depuis le 1er janvier, il s’est produit une régionalisation des chambres de commerce. Pour faire simple, toutes les petites chambres de la région ont gagné des avantages et toutes les grandes comme Nîmes ou Montpellier en ont perdu. Nous, à Nîmes, on ne demande pas à gagner des avantages. On veut juste ne pas en perdre ».

Selon lui, la mutuelle aurait augmenté de 50% et de près de 300% pour les retraités. Les primes de transports seraient, quant à elles, revues à la baisse. « Et quand on demande à Henry Douais (président de la CCI de Nîmes, NDLR) de nous aider, il nous dit qu’il n’a plus la main aujourd’hui, lance le syndicaliste. Mais il aurait pu nous aider bien avant ». Les manifestants sont restés une bonne partie de la soirée à brandir des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Bonne Saint Baratin » ou à chanter des : « ola, ola, les bas salaires sont là ».

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “NÎMES : Mouvement de protestation d’une partie du personnel de la CCI”

  1. Le gouvernement a confirmé jeudi qu’il n’y aurait pas de revalorisation générale des salaires dans la fonction publique en 2013, mais fait un geste pour l’amélioration des carrières des plus basses rémunérations.
    La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a proposé en outre aux syndicats d’ouvrir des négociations sur une refonte des grilles de rémunération en donnant la priorité au bas de l’échelle, à la mobilité entre administrations et à la transformation de primes en points d’indice.
    Source : Reuters 07/02/2013 à 16:11 / Mis à jour le 07/02/2013 à 16:15

    La proposition de Madame La Ministre Marylise Lebranchu sur la transformation des primes en points d’indice arrive à propos pour compenser la perte de salaire d’une partie des employés de la CCI de Nîmes qui ont vu leurs primes de transports supprimées depuis le 1er janvier 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité