HBCN

HBCN – HÖÖR : 19-19. Maudits poteaux !

La rencontre a commencé avec des fleurs pour le HBCN. Elle se terminera par des larmes. Ce soir, dans ce quart de final retour de la Challenge Cup, les nîmoises n’ont pas été capables de renverser le score du match aller 25-24. Les deux équipes ont quitté le Parnasse sur un match nul de 19-19 qui envoie les suédoises en demi-finale. Il ne manquait qu’un petit but…

Juste avant le coup d’envoi, Nina Jericek se voit remettre un bouquet de fleurs pour le titre de meilleure joueuse en février sous les yeux de sa partenaire Camille Ayglon, blessée, qui suivra la rencontre du banc de touche. Comme pour donner le ton au match qu’elle va jouer, la suédoise Jasmina Sjapanovic ouvre le score. Elle marquera près d’un tiers des buts de son équipe. Les lionnes, elles, sont un peu en dessous. Trop d’enjeu ? Clavel échoue en un contre un. Nze Minko frappe bien au-dessus de la barre des suédoises. Jericek manque un pénalty. Sur l’occasion suivante, elle trouve le poteau. Le début d’une longue série. Non, les lionnes n’y sont pas. Il faut dire aussi qu’il y a en face une excellente gardienne, Jannike Nordström, qui sort beaucoup, très vite avec des réflexes étonnants. Si bien qu’au quart d’heure de jeu, les joueuses de Christophe Chagnard sont distancées (4-7). Et puis, au fil des minutes, les lionnes, courageuses, vont reprendre du poil de la bête. A cinq contre sept, elles réussiront même à reprendre un but à leur adversaire. A la mi-temps, ça fait 10 à 12. Rien n’est joué.

Le début de seconde période est tendu. Beaucoup de fautes sur le terrain. Beaucoup de provocations aussi. Sur les bancs de touche, les suédoises lèvent des bras rageurs à chaque but, à chaque arrêt de leur gardienne, à chaque action nîmoise avortée. L’enjeu est dans toutes les têtes. La pression omniprésente. Les suédoises se crispent peu à peu. Les nîmoises grappillent point par point. Et pour la première fois de la partie, à la 16eme minute de cette deuxième mi-temps, Cindy Champion remet les deux équipes à égalité 16-16. A 17-17, Blandine Dancette trouve le poteau. On se dit que les lionnes ne marqueront jamais ce but qui les qualifierait mais Chloé Bulleux chasse cette mauvaise pensée en donnant l’avantage 18-17 aux siennes. A trois minutes de la fin, Dancette donne même deux buts d’avance au HBCN (19-17). Le stade explose !

Mais cette terrible Sjapanovic va redonner de l’espoir à son équipe en marquant le 18eme but. A une minute de la fin, les suédoises glacent le Parnasse en égalisant (19-19). Chagnard demande un temps mort. Le défi est simple : une minute pour marquer un but. A trente secondes de la fin, Cindy Champion a la balle de match entre ses mains. Elle est au pénalty. Elle les a tous réussi depuis le début du match. Elle est en pleine confiance et la meilleure buteuse de son équipe ce soir avec six réalisations. Elle tire. Le ballon frappe le poteau et sort. Les suédoises ont compris : elles sont qualifiées. Le temps s’arrête au Parnasse où le public, abasourdi, se demande encore comment la victoire a pu échapper au HBCN. Les lionnes sont KO. A terre. Eliminées.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité