Nîmes

NÎMES « Que voulez-vous, nous nous sommes aimés », au Périscope, ce jeudi 4 avril et vendredi 05 avril 2013

 

"Que voulez-vous, nous nous sommes aimés", c'est la proposition du Périscope de Nîmes, ce jeudi 4 avril à 19h et ce vendredi 05 avril à 20h

Fantaisie musicale et chorégraphique sur le thème de l’exil.

Les trois artistes présents sur scène évoquent les dimensions indicibles de la condition de l'exilé : une recherche de sensations brutes, de mouvement et de déséquilibre permanent des corps et des espaces. Ils parlent aussi de cet héritage trop lourd à porter, de cette mémoire « mal » héritée, à cause des fractures familiales, du poids du corps, du poids des mots. Mais si le spectacle se veut l'expression de l'indicible par les générations épargnées de tous conflits, il s'étend bien au-delà de la mémoire d'un conflit particulier et se tend au fil de la pièce vers la poésie et le sensible.

« Que voulez-vous nous nous sommes aimés est un spectacle d'évocations, de sensations et d'émotions. C'est un univers de son, de lumière et de mouvement faisant écho à des souvenirs, des images enfouies en chacun de nous. C’est une création contemporaine basée sur un réel besoin d'expression. Au commencement, un enregistrement, un témoignage d'une vieille dame espagnole qui raconte sa mémoire de la guerre. Pour clore son récit, elle déclame le « Que voulez-vous » du Rendez-vous allemand de Paul Eluard. On écoute, respectueux, puis c'est le ventre qui va parler et nous emporter dans les méandres de l'exil. Avec Julien Andujar (danseur) et Michael Selam (réalisateur sonore) nous avons croisé nos disciplines artistiques et nous nous sommes lancés dans une mise à nue de nos propres expériences et émotions de fils ou petit-fils d’exilés. » Samuel Bourille (musicien)

 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité