Uzès-Pont-Bagnols

PONT-SAINT-ESPRIT Concert des groupes Mauresca, Djahlekt et Lo Bravédjin, ce samedi 04 mai 2013

 

 

Ce samedi 4 mai 2013, le service culturel de la mairie de Pont-Saint-Esprit organise une soirée concert dans la cour du centre Pépin.

La soirée débutera à 19h30 avec le groupe Djahlekt (reggae acoustique) puis Lo Bravédjin (ragga sound system) prendra le relais à 21h pour laisser la place au groupe Mauresca (raggae hip-hop) à 22h30.

www.objectifgard.com vous présente chaque groupe :

Mauresca : Un DJ qui mixe des riddims originaux aux basses puissantes, un percussionniste/clavier, deux MC’s : depuis 1998, Mauresca écume salles et festivals en France et en Europe (plus de 600 concerts). Un style et un son sans pareil, une structure d’auto-production qui a déjà réalisé 4
albums, dont le dernier opus, Cooperativa (L’autre distribution), sorti en juin 2011. En live, Mauresca livre avec générosité l’essentiel des titres qui ont forgé son histoire : un moment d’échange, de sueur, de danse et de réflexion. À la croisée des chemins qui mènent du reggae au hip hop et à
la langue d’oc : c’est un nouveau folklore. C’est aussi une philosophie : utiliser sereinement et sans complexe deux langues, l’occitan et le français, en prenant soin de s’adresser au plus grand nombre, parce que l’occitan, sa culture, ce qu’elle porte, concerne l’ensemble du pays, mais plus largement l’Europe et le monde. Un «patois» (comme les jamaïcains eux-même nomment leur langue insulaire) source de radicalité, pertinence et originalité qui réveille et « boulègue » les cultures, les langues et la chanson française. Après l’accueil chaleureux du dernier album (diffusion nationale, notamment sur les ondes de France Inter, Radio Neo et Nova), Mauresca présente en 2013 un nouveau spectacle pour fêter ses 15 ans. Un moment important pour un groupe inscrit dans la durée qui poursuit l’écriture d’une aventure singulière, une recherche longuement mûrie et cohérente, sur les traces des Fabulous ou de Massilia, mais déjà ailleurs, tant Mauresca a sû trouver son identité, sa pâte poétique et musicale.

Djahlekt : Groupe de reggae acoustique qui s'est formé en octobre 2012, avec Joackim au cajon (percussion), et John à la guitare et au chant. En décembre le groupe accueille son bassiste Nicolas, et les concerts s'enchainent (notamment l'inter-scène du festival de la meuh folle, le dindon attaque, et plusieurs concert à Pont St Esprit, Bagnols sur Cèze et d'autres ville ou villages). Les trois spiripontains délivrent, au service de la musique, un message d'unité à travers leurs textes...

Lo Bravédjin :  Aioli sur eux, le petit sound system de Frontignan REGGAE OCCITAN Mais Bravedjin, qu’es aquo? A la base, nous voulions nous appeler « brave gens » en occitan mais çela s’écrit « brave gent » (et se prononce bravédjin). Afin que le plus grand nombre le prononce de la meilleure des façons, nous l’avons écrit en phonétique, et là, même les parisiens, en prononçant « bravédjin », parlent occitan. Si tu es Aioli, que les pébrons te prennent le teston,que dans les soirées tu arrives tout frais et que tu repars tout frit confit, que tu n’as rien contre un dimanche aux Aresquiers et que tu apprécies le jaune alors tu es fait pour nous rejoindre !!

Entrée : 10€ (gratuit pour les – de 14 ans accompagné)
Renseignements : 04 66 82 19 70

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité