A la uneActualité générale.ActualitésInsolite

VÉZÉNOBRES Serpents, grenouilles, mygales… Une exposition pour mettre à mal les préjugés

Georges Maurris (à gauche), Pascal Nardi (à droite) et leur python royal accueillent jusqu'à dimanche soir les plus curieux dans la salle Charles-Pagès à VézénobresPhoto DR/S.Ma

Ce week-end, c'est une exposition bien particulière qui s'est installée dans la salle Charles-Pagès à Vézénobres. Sur le fond d'une part parce que ce sont des serpents, des mygales, des grenouilles, des lézards, des iguanes mais aussi des scorpions qui sont présentés au public grâce l'initiative de La Cicindèle. Cette association a pour objectif l'initiation et la découverte de la faune exotique et régionale et notamment les insectes, les arachnides, les reptiles et les amphibiens.

Sur la forme maintenant. Car il ne s'agit pas d'une expo-vente mais bien d'une exposition pédagogique. Ainsi, spécimen après spécimen, Georges Maurris, président de l'association et Pacal Nardi, animateur, accompagnent les visiteurs qui, il faut bien le dire, ne cachent pas leur peur, devant ces petits animaux vivants. "Ici, ce ne sont pas que des animaux dans des boîtes avec des étiquettes. Nous amenons les visiteurs à comprendre ces spécimens. Certains d'entre eux sont d'ailleurs présents sur notre territoire" explique Pascal Nardi. Comme la Veuve Noire à Marguerittes, ou bien la mygale Macrothele Calpeiana avec ses 7 centimètres d'envergure, venue tout droit d'Andalousie suite à l'exportation d'oliviers pour s'installer à Boisset-et-Gaujac par exemple ou encore la Chiracantum Pentorium, vue à Anduze, dont le venin est puissant. "Mais ce ne sont pas des dévoreuses d'hommes comme on veut bien le faire croire dans certains films." D'ailleurs l'action de l'association va dans ce sens : Mettre à mal les fausses idées que l'on peut se faire sur les arthropodes. "Une dame qui a certainement trop regardé le film Un Indien dans la ville, m'a demandé si lorsqu'on criait la mygale nous suivait. C'est faux bien sûr. Elles ne sautent pas non plus sur les gens" s'amuse l'animateur de l'association.

Serpents, grenouilles, mygales, ce ne sont pas des animaux de compagnie

"Et puis, notre objectif est d'informer les gens pour éviter qu'ils fassent n'importe quoi." Car il n'est pas rare que Pascal Nardi reçoive un coup de téléphone de telle ou telle personne qui souhaite se débarrasser d'un python royal ou autre espèce de reptile. "Nous nous battons contre le slogan commercial Nouveaux animaux de compagnie. Une mygale, un serpent, un iguane ou un serpent, ce ne sont et ne seront jamais des animaux de compagnie. On nous fait croire qu'on pourrait créer un lien affectif avec eux mais ce n'est pas vrai. Alors les gens achètent sans vraiment se rendre compte de l'intérêt qu'il faut leur porter et surtout sans savoir qu'un python royal par exemple vit jusqu'à trente ans."

À voir et à toucher...

Samedi 4 et dimanche 5 mai de 10 heures à 19 heures à la salle Charles-Pagès à Vézénobres. Tarifs : 6€ adulte/3€ enfant et gratuit pour les moins de 6 ans. Renseignements au 04 66 83 69 55 ou au 06 85 20 98 96.

S.Ma

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité